Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Yuki Nagasato est capable du meilleur...


Yuki Nagasato n'est pas une inconnue dans le monde du football féminin. Attaquante du Turbine Potsdam, la Japonaise sait être redoutable devant le but. Pourtant elle n'a pas toujours été décisive au bon moment... Pour l'instant ?


Yūki Nagasato en mars 2012 - Xtranews.de - Flickr Commons
Yūki Nagasato en mars 2012 - Xtranews.de - Flickr Commons
Championne du monde. Championne d'Europe. Triple championne d'Allemagne. A 25 ans, Yuki Nagasato a déjà tout gagné. Les amateurs de football féminin savent de quoi l'attaquante de Potsdam est capable. Habituée de la sélection, Nagasato a inscrit près de 40 buts en 85 sélections. Expérimentée, titrée, douée, elle peine pourtant à se montrer décisive dans les grands moments. Comme par exemple ce mondial 2011 qu'elle a traversé en anonyme, n'inscrivant qu'un seul but au total. Comme lors de la dernière Ligue des champions où elle est restée muette face à l'OL ne parvenant à frapper au but que deux fois en deux rencontres (défaite 5-1 ; 0-0).


LA JAPONAISE LA PLUS EN FORME

Certains signes laissent néanmoins penser que Nagasato est en train d'évoluer. Si elle n'a pas planté face à Lyon en Coupe d'Europe elle s'en tire tout de même avec un très bon bilan : 7 buts et 2 passes décisives en 6 matches. Elle a aussi fini le championnat d'Allemagne en trombe avec 5 buts sur les quatre dernières journées portant son total à 12 buts en 19 matches de Bundesliga cette saison. Surtout, elle est la joueuse la plus en forme de son équipe nationale. Buteuse par exemple face à l'Allemagne en finale de l'Algarve Cup 2012 (défaite 4-3), ou encore récemment face aux États-Unis malgré un revers sévère (4-1), c'est elle qui offre la victoire aux Nadeshiko contre la Suède le mois dernier (1-0). Le 11 juillet, elle inscrivait le 2e but d'une rencontre face à l'Australie permettant au Japon de s'imposer (3-0).

Une envie de racheter ses performances ambiguë en sélection ? De prouver son niveau après l'élimination de Potsdam en C1 ? Ce qui est certain, c'est que si Yuki Nagasato évolue à son niveau durant les Jeux Olympiques, le Japon pourra faire très mal.

Mickael Cabrol pour une-deux.net

Oicem Saidoun