Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Vue dégagée pour le coach, por favor


Et pendant ce temps, à Paris, Unai prend ses marques.


Il profite de son relatif anonymat pour se promener, découvrir des quartiers, se faire des petits restos, humer l'ambiance estivale de la capitale.

Entre deux rendez-vous, il se donne aussi du temps pour visiter des appartements. Quand on a les moyens, c'est une activité vraiment passionnante.
Unai est pointilleux sur le sujet. Il se prend à rêver de somptueux duplex ultra design, de piscines intérieures... mais surtout de grandes baies vitrées avec vue. Il adore vivre dans les hauteurs.

Déjà, à Valence, à Moscou, à Séville, il est toujours parvenu à embrasser la ville d'un coup d’œil surplombant depuis son appartement.
Sirotant un expresso le front posé sur la vitre, il voit des 4-4-2, des 4-2-3-1 et des 3-5-2, percer les nuages, frôler les antennes paraboliques, fondre sur les immeubles... Ça l'inspire.

Ce qu'il aime, où qu'il aille, ce sont les toits l'Emery.