Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Un surmoi de suspension pour Ibrahimovic ?


Samedi dernier au Parc : première défaite de la saison en championnat pour le PSG - tout le monde l'a presque oublié au détriment du fait marquant : carton rouge pour Ibrahimovic.


Il te suffit de prendre quelques secondes pour visionner la vidéo ci-dessus - ou te remémorer les images - et admirer le high kick en plein dans le sternum du valeureux Stéphane Ruffier. Héroïque, même, le Steph, cause que s'il met sa tête à la place de son sternum, eh bien il est mort. Tout ça pour dire que là où je me marre, c'est que cette décision fait débat. Méritait-il le carton rouge ? Son geste était-il volontaire ? Combien de match va t-il manquer avec Paris ?

Sirigu : "Il y a faute, mais je pense qu'il n'y a pas carton rouge"
Salvatore Sirigu a réagi au micro de Canal +. Bon, d'accord, à chaud, tout ça, mais il avoue ne pas comprendre la décision arbitrale : "Ce n’est pas possible, il n’y a pas expulsion. Il y a faute, mais pas carton rouge. On ne méritait pas de gagner mais j’aurais aimé voir à 11 contre 11 pendant les 25 dernières minutes". Salvatore, mon ami, s'il n'y a pas carton rouge là, honnêtement, faut arrêter un truc.

Carlo Ancelotti : "L'expulsion n'est pas logique"
La rigolade continue de plus belle suite aux déclaration d'après-match de Carlo himself : "L'expulsion n'est pas logique. Il ne méritait pas l'expulsion parce qu'il regardait le ballon et pas le gardien". Pour le staff parisien, l'arbitre aurait du être plus clément et aurait du considérer que le geste était involontaire. Bonne idée, excellent argument : il regardait pas !

Jean-Michel Larqué : "Impossible qu'il ne l'ait pas fait exprès"
Dieu sait si je ne l'aime pas, mais bon, pour une fois, Jean-Michel Larqué laisse même entendre sur les ondes d'RMC Info qu' Ibra aurait fait exprès de donner ce coup de pied spectaculaire : "J'ai appelé un spécialiste de sport de combat et il m'a dit que c'était impossible qu'il ne l'ait pas fait exprès. Un homme de cette qualité-là, qui met un coup de pied chassé frontal sur le sternum de l'adversaire, connaît la dangerosité du coup. On va lui laisser le bénéfice du doute, sauf qu'il l'a fait".

Quelle sanction ?
La sanction de la star du PSG dépendra des juges de la commission de discipline de la LFP. Ceux ci devront décider si le hich kick est considéré comme volontaire. Selon la jurisprudence de la Ligue de Football Professionnelle, la commission devrait infliger à Zlatan deux matchs de suspension fermes comme pour Jamel Saihi, qui avait ouvert le crâne du Toulousain Sirieix avec un geste dans le même style. Mais ils pourraient juger que la faute d'Ibra est involontaire, au quel cas, il ne pourrait écoper que d'un match ferme et d'un match avec sursis. Ce qui est sur c'est que le géant suédois ne sera pas du déplacement à Montpellier dimanche prochain, et pourrait même manquer la réception de Rennes le 17 novembre. La Commission de discipline s'occupera de son cas ce jeudi 8 novembre.

Si l'on en croit nos amis du Parisien.fr; au lendemain de son expulsion face à Saint-Etienne, Zlatan Ibrahimovic n’a pas paru trop affecté par cet événement. On a retrouvé au camp des Loges le Ibra des bons jours. A savoir un garçon qui n’arrête pas de chambrer et de faire des blagues parfois potaches. Loin de sa propre caricature, centré sur le moi, le surmoi et le sursurmoi. Dernière preuve que le Suédois n’est pas totalement insensible à la sanction qu’il pourrait recevoir pour son geste dangereux sur Ruffier : il s’est renseigné, au sein du vestiaire parisien, pour savoir ce qu’il encourait. Preuve que notre ami progresse.
:)

Le Surmoi est un concept psychanalytique élaboré par Freud. Il est, avec le Ça et le Moi, l'une des trois instances de la personnalité. Il désigne la structure morale (conception du bien et du mal) et judiciaire (capacité de récompense ou de punition) de notre psychisme. Il est l'héritier du complexe d'Œdipe. Il répercute les codes de notre culture sous la catégorie de « ce qu'il convient de faire ». Il s'agit d'une instance souvent sévère et cruelle, surtout formée d'injonctions qui contraignent l'individu.