Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Troisième


Foutebol.com te donne le classement final de la saison de Ligue 1 > 2011/12


Se qualifier pour le tour préliminaire de la Champion's League , reste un moindre mal pour certains, un aboutissement pour d'autres...

STADE RENNAIS FOOTBALL CLUB | Bruno Ahime

La surprise ? Pas forcément. Les Bretons sont installés depuis un petit moment dans le haut du classement. Antonetti harangue ses troupes, et Julien Féret, l'enfant du pays éclate au grand jour. Saison en tout point remarquable couronnée par une victoire en coupe de France ! Dans sa villa de La Ciotat, Marcel Aubour en pleure...

LOSC LILLE METROPOLE | Hervé Brelay

Les mêmes joueurs mais en moins bien. Payet réussit 70 % de ce que Gervinho entreprenait, Pédretti à 60 % de Cabaye et Basa correspond à une jambe de Rami. Un peu bancal pour défendre son titre et prétendre se frotter au gotha européen. Un niveau qui n'intimide pas Hazard, qui brille et régale. Et l'inévitable se produit en fin de saison : son duo avec Gervinho est recomposé. A Arsenal, pour continuer l'apprentissage de la Ligue des Champions. Younès Belhanda, de Montpellier, est annoncé pour le remplacer. Grand stade mais petite équipe à Lille pour la saison qui s'annonce. A vous en faire regretter de faire le doublé. La lumière n'a pas que du bon pour construire sur la durée.

PARIS SAINT-GERMAIN | KarlDuquesnoy

Comme d'habitude depuis des temps immémoriaux c'est le bazar à la capitale. Le PSG, dont les résultats sont réguliers depuis deux saisons, a retrouvé un moral digne de son statut et semble construire sur du dur. Le podium, c'était vraiment le minimum. Le titre se sera pour 2013.

FC SOCHAUX-MONTBELIARD | Fred Proust

La belle surprise de cette saison. On joue à une touche de balle, ça va vite et ça fait du bien. On retrouve la fraîcheur des belles années nantaises qui ferait bien de s'inspirer du retour des anciens sur le banc. C'est le cas de Bazdarevic et ça fonctionne tout de suite. Belle idée du président. Avant de partir se couvrir d'or, les pépites sochaliennes régalent Bonal.

LOSC LILLE METROPOLE | Titus

Difficile de réitérer cette merveilleuse saison 2010/11. Pour ceux qui y croyaient, il s’avère que Payet n’est pas Gervinho. Les 3 mois d’indisponibilité de Mavuba coïncident avec le coup de mou hivernal. Hazard a beau faire le carnaval, Lille ne gagne pas les matchs décisifs contre les concurrents au titre. Malgré tout, le club s’installe indéniablement comme un des nouveaux leaders du football français.

La Rédaction