Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Taxe à 75% sur le football français: R.I.P. Ligue 1 !


La taxe à 75% prôné par François Hollande est accueilli comme un mauvais présage par le monde du football « qui y voit la mort du foot français». Nous, Les FoOtix, avons imaginé à quoi pourrait ressembler une Ligue 1 taxée à 75% !



Dans ses dernières annonces notre cher et tendre François le Hollandais nous a gratifié d’une petite nouvelle qui fait l’effet d’une bombe dans le monde du football tricolore. En effet, la taxation à 75% faisant partie du programme de son quinquennat, notre bon président a déclaré la semaine dernière que cette imposition s’appliquerait autant aux entreprises qu’aux clubs de football.
Sans vouloir rentrer dans un débat sans queue ni tête prônant un gauchisme léniniste ni un fanatisme UMPiste, les FoOtix vous dévoilent en avant-première l’image que pourrait avoir la Ligue 1 avec l’application de cette loi.

Un budget des transferts revu à la baisse

Bien évidemment 75% ça parait beaucoup mais voyons en l’appliquant sur des chiffres concrets ce que cela pourrait donner. Prenons l’Olympique Lyonnais qui l’année dernière avait un budget entre 20 et 25 millions d’euros pour les transferts. Si mes calculs sont bons (je déconne j’ai sorti ma Casio que je n’avais plus utilisée depuis le Lycée), ce chiffre-là serait réduit à 6,25 millions. Pour vous faire une idée c’est un demi Toulalan, ou un tiers de Gignac…. C’est que du bonheur ! Le point positif dans l’histoire ? Les centres de formations et les jeunes seront enfin valorisés et pas négligés comme ils le sont en ce moment. Le meilleur exemple : Pogba et Varane, devenus en deux matchs des joueurs déjà incontournables du système de Didier Deschamps en Equipe de France. A seulement 20 ans leurs clubs français n’ont pas su ou voulu les retenir. Par contre avec l’application de la loi, vous pensez bien qu’ils y réfléchiront à deux fois avant de lâcher des jeunes prometteurs. Parce qu’un Pogba ça vaut quand même mieux qu’un demi Toulalan !

Des joueurs au SMIC

Au-dessus des lois et du commun des mortels il y a sa seigneurie, son altesse royalement bourrée de fric, Monsieur le propriétaire du PSG. Alors pour quelques millions en plus ou en moins ça ne lui changera pas trop la donne. Il n’aura qu’à vendre une dizaine de ses jets privés (heureusement il lui en reste 26) pour pouvoir s’acheter un Messi ou un Ronaldo.
Mais pour les clubs « normaux » la tâche s’annonce difficile pour attirer des joueurs de niveau européen (niveau Ligue des Champions de je veux dire, des joueurs pour l’Intertoto c’est bon on a déjà le compte). Prenons Salomon Kalou, joueur de Lille, ex joueur de Chelsea. Ce cher monsieur touche 3 millions d’euros par an (plus ou moins quelques dizaines de milliers, chipotez pas les gars !). Après avoir été passé dans le filtre Hollande, le chiffre baisserais à 750 000 soit une moyenne de 65K euros par mois. Comme le dirait une philosophe française à pectoraux développés : non mais Allo quoi !!! T’as le cul bordé de nouille et tu te plains ? Sur ce point messieurs les footballeurs, redescendez sur Terre s’il vous plait !

Enfin des pelouses avec de l’herbe !

« L’argent honteusement volé aux honnêtes gens gagnant durement leur vie est un scandale dans le monde où nous vivons. Comment feront les stéphanois pour se payer une Playstation » pourrait s’écrier JMA. Mais bon admettons que ces millions soient retirés, où iraient-ils ? Moi j’ai bien quelques idées.
Par exemple, acheter une pelouse à Sochaux et leur mettre un chauffage dessous parce que tous les ans ils sont surpris quand l’hiver il neige et qu’ils doivent jouer avec de la neige (ou de la boue) jusqu’aux genoux. On pourrait également rénover le stade Chaban-Delmas à Bordeaux qui est mal-foutu et qui date de l’âge de pierre (la légende veut que Louis XIV eut foulé le près bordelais).
Mon dieu que d’idées qui me viennent à l’esprit ! Investissons dans un public à Rennes pour qu’enfin ils aient l’impression de jouer à domicile une semaine sur deux. Cotisons pour permettre à Brandaouch de suivre des cours de Français. Economisons pour offrir un bon d’achat chez « Du bruit dans la cuisine » à Nanard Lacombe. Bref les possibilités d’utilisation de ces fonds sont infinies.

Maintenant à vous de vous faire votre propre opinion. Pour ou contre la taxation à 75% ?