Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Seismes en Italie


La Squadra Azzura est en plein doute. Secouée une nouvelle fois par un scandale de paris truqués, elle en a perdu son identité et toutes ses certitudes.


Tout va mal du côté de nos voisins transalpins. Une situation économique au bord du gouffre, des séismes dévastateurs qui détruisent les constructions et tuent en Emile Romagne, ajoutés à un nouveau scandale de paris truqués qui agite la sphère footballistique. Nouveau ? Oui, car ce n'est malheureusement pas le premier. On se souvient des récentes affaires (Calciopoli), ayant coûté rétrogradation à certains (Juve), handicap de points à d'autres (Milan AC, Lazio, Fiorentina). Déjà en 1980 le tristement célèbre "Totonero" avait coûté plusieurs années de suspension à certains joueurs. Et pourtant . Deux ans après la Squadra Azzura devenait championne du monde ! Pas une surprise diront les inconditionnels. Un miracle rectifieront les Foutophiles.

La Juve en ligne de mire

Aujourd'hui le football italien nage en pleine tourmente. Le "Calcioscommesse" commence à faire beaucoup de dégâts. Jusqu'à l'icône Gianluigi Buffon, le gardien de la Juve et de de l'équipe nationale, suspecté également. Une Juventus dont nombre de ses éléments ont déjà été entendus. Sauf que la Squadra Azzura ne compte pas moins de sept joueurs de Turin ! Surtout en défense où le sélectionneur Cesare Prandelli a construit les 4/5ème de son ossature avec des Bianconeri ! Turin, dont on se souvient encore de l'incroyable autant qu'étrange tentative de suicide de son ancien défenseur Gianluca Pessoto devenu après sa carrière manager du club piémontais ! Alors les maux de la Juve gangrèneront-ils les fondements de la Squadra ? Ou celle-ci s'en sortira -t-elle sans dommage à l'aube de cet Euro ? Les trois matchs amicaux perdus contre l'Uruguay (0-1), les Etats-Unis (0-1) et dernièrement la Russie (0-3), ne plaident pas en sa faveur. Le verdict devrait tomber rapidement, avec l'Espagne comme premier adversaire, suivi de la Croatie qui aura sûrement battu l'Irlande au premier match ! L'Italie n'est jamais aussi forte qu'au pied du mur. Espérons pour elle qu'il ne soit pas celui des lamentations...