Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Quinzième


Foutebol.com te donne le classement final de la saison de Ligue 1 > 2011/12


Là, t'es le dernier du troisième quart ! Quoi ça veut rien dire ? Beh c'est mieux que premier du dernier quart.

Valenciennes FC | Bruno Ahime

Passer de la Ligue 2 avec Tours et jouer le haut du championnat, à la Ligue 1 avec Valenciennes et lutter pour le maintien, ne perturbe pas Daniel Sanchez qui découvre pourtant le niveau. Il cerne bien son effectif et en tire la quintessence. Bien aidé par un Grégory Pujol qui termine meilleur buteur du championnat à la trêve avec 11 réalisations. Suffisant pour valider le maintien à trois journées de la fin...
Quinzième

AC Ajaccio | Hervé Brelay

François-Coty citadelle imprenable. Les hommes de Pantaloni ne laissent que des miettes aux visiteurs. Une finale de Coupe de la Ligue pour visiter la capitale. 30 points à la trêve et une tête de Maure port-altier jusqu'au bout. Retour annoncé pour le derby corse la saison prochaine avec la montée de Bastia en Ligue 1.
Quinzième

Evian Thonon Gaillard FC | Karl Duquesnoy

Oui, j'ai bien conscience qu'il s'agit là d'une grosse côte. C'est un peu comme si je vous annonçais que Lille allait atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions. Mais moi, à Evian, j'ai bien fait d'y croire. Le club n'est pourtant pas spécialement attendrissant. Evian-les eaux thermales pleines de pognon – Riboux le pdg de Danone est derrière, le compte en banque de Zizou n'est pas très loin... Mais bon, le budget reste modeste, les millions n'ont pas été déversés n'importe comment et l'idée de miser sur de vieux briscards expérimentés comme Govou et Leroy, ça donne un peu la pêche en début de saison, comme une pub où des bébés plongent dans une piscine... Vous saisissez ?
Quinzième

FC Lorient Bretagne Sud | Fred Proust

C'est l'avantage des pronostics, c'est que l'on peut dire n'importe quoi ! Je ne sais pas pourquoi, mais je vois bien nos amis Merlus ramer plus souvent qu'à leur tour. En grande partie à cause du trou béant laissé par le départ de la doublette Gameiro-Amalfitano, départ dont bien peu d'équipes ne se seraient remis mais les convictions du Wenger français ne s'ébranlent pas aussi facilement et Lorient reste en Ligue 1. Par contre, LoÏc Ferry, il va falloir un jour penser à sortir le carnet de chèque ! C'est bien de prendre de la thune mais il faut savoir en sortir un peu de temps en temps.
Quinzième

OGC Nice Côte d'Azur | Titus

Les années se suivent et se ressemblent. Comme d'habitude, il faut  aux Niçois, cravacher dur, jusqu'à la  dernière journée pour se maintenir. Ils le doivent en parti au virevoltant Ospina (qui est déjà donné partant pour Paris après la saison désastreuse de Douchez). L'éviction d'Eric Roy pendant la trêve hivernale ne change rien à l'incapacité chronique de l'équipe à faire preuve de régularité. Spéciale dédicace à l'ami Mouloungui qui marque la bagatelle de 3 buts en une saison. Chapeau !
Quinzième

La Rédaction