Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Que devient Foutebol ? #2



Foutebol va bien

C'est la première bonne nouvelle.

Notre communauté ne s'est jamais aussi bien portée.

L'audience du site et son contenu sont, en revanche, en stand by.

En effet, quoi poster dans ce torrent d'info ?

C'est à la faveur d'un post sur un remarquable blog belge que j'ai découvert le manifeste d'Ijsberg, un nouveau projet bimédia en gestation et qui devrait voir le jour en juin prochain. Ambitieux, ancré dans les nouvelles pratiques et bâti sur une vision éditoriale solide, les fondateurs d'Ijsberg plaident pour un journalisme renouvelé au service de l'actualité internationale.

---

Extraits : Le viral, l’irraisonné, le participatif sont de toutes les batailles, et les frontières entre journalistes et experts, entre profanes et initiés, entre annonceurs et médias, sont devenues illisibles dans le foisonnement ambiant. [...]

Les agences de presse sont devenues des grossistes de l'info [...]. Le pluralisme de l’information est la première victime des partages sur les réseaux sociaux et de la course au référencement. [...] Avec le risque que ce soit le sujet qui fasse l’actualité, et non plus l’actualité qui engendre le sujet ; et cela à grand renfort d’algorithmes de prévisions de tendance. [...] Noyés sous les faits divers, nous n’y faisons presque plus attention et préférons en rire, le Gorafi le prouve. 

Face à cette information qui a muté pour devenir « flux » et « buzz », nous estimons essentiel de briser cet engrènement. [...] En un mot, Ijsberg se veut donc un ambassadeur, un militant du slow info et de breaking news intelligents.  Il sera à la fois à contretemps et pleinement ancré dans le monde d’aujourd’hui.

---

En toute logique et avec de telles ambitions affichées, Ijsberg est attendu au tournant, dans un contexte où beaucoup ont déjà échoué à trouver le bon modèle.  Foutebol cherche encore, mais il est encore et toujours là, sans pub, indépendant, et continue de se développer sur Google

Dernier truc : nous avons désactivés les commentaires Facebook. C'est BEAUCOUP moins performant que Facebook, mais ce sont nos propres commentaires, chez nous, chez toi.

++

Source : http://mediatype.be/presse/2014/ijsberg-lambitieux-projet-bi-media