Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Pourquoi sommes-nous-là ?


Parce que nous sommes branché(e)s foot. C'est vite dit ! Je ne vous apprendrai pas les définitions.


Mais un foot ouvert, tolérant, respectueux, plaisir et fraternel. Je ne suis pas ici pour faire un cours, et il y a de meilleurs professeurs que moi. Je cherche simplement à savoir pourquoi il y a plus de 16 000 membres dans notre communauté aujourd'hui. Si c'est une fête, moi cela me plaît ! Si c'est une cérémonie, c'est déjà plus ennuyeux mais enfin je veux bien. Si c'est un rite, cela se gâte. Si c'est avec le sentiment que nous sommes des pionniers, les premiers, le petit nombre de beaucoup, si nous avons le sentiment que nous pouvons nous rassembler au delà de nos personnes et de nos petits groupes, alors cela vaut la peine.

Qu'allons-nous faire de Foutebol ?

D'abord, exister. Exister tout simplement physiquement. Exister, c'est-à-dire avoir un site, une adresse, un espace en ligne, libre, autonome et indépendant. Est-ce que nous sommes des militants ? Je ne sais pas si je suis un militant, ce que je sais, c'est que je passe avec les potes une bonne partie de ma vie à essayer de faire exister Foutebol. Et cela, quelle que soient nos nuances.

Comment le faire ?

C'est là que le bât blesse. Tant que je m'en suis tenu aux pétitions de principe et aux intentions généreuses, comment ne pas recueillir la quasi-unanimité des suffrages ? Je ne suis pas non plus un théoricien et j'essaie de comprendre en moi-même ce que je pense. Ce n'est pas toujours facile. Qui n'est pas pris dans ses propres contradictions ? Qui est un bloc, ici ? Il y en a peut être... J'allais dire, je les plains.

Maintenant nous passons au débat technique, où certains de nous sont vraiment imbattables. Le mot à la mode, c'est "stratégie". Avec les stratégies on fait tout et n'importe quoi. Il me semble que ceux qui procèdent à la stratégie, ce sont des stratèges. Eh bien nous sommes une communauté de stratèges ! Avec des nuances. Notre seule stratégie pour 2015, sera de durer, tenir, garantir et respecter un Foutebol calme et apaisé, espace d'échanges et de convivialité, fraternel et drôle, à l'image du sport que nous aimons tant. Mais pour savoir ce qu'on va faire et savoir qui on sera, il faut discuter.

Discuter si oui ou non ce dont nous rêvons et tout ce que nous voulons est possible.
++

Ce texte est très largement inspiré du discours de François Mitterrand au congrès d'Epinay en 1971
Ce texte est très largement inspiré du discours de François Mitterrand au congrès d'Epinay en 1971