Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Pippo Inzaghinoxydable


Le Calcio reprend ses droits ce week-end. L'occasion pour le Milan AC de défendre sa couronne, et pour son inoxydable buteur Filippo Inzaghi d'entamer sa 21éme saison en série A.


A 38 piges, Super Pippo va une fois de plus fouler les gazons transalpins. Et ça, c'est une super bonne nouvelle. Ahhhh, j't'entends t'offusquer d'ici, montrant du doigt ses simulations ou autres plongeons...Tsss tss tss. Tu veux qu'il te sorte sa carte de visite Pippo ? Pas la peine hein ? Restons sérieux. La carrière réalisée par le bel Italien est tout simplement hors-norme. Car fouler les terrains à 38 printemps, on l'a déjà vu. En tant qu'avant-centre, très très rarement !

Un physique quelconque

Attention, là je ne parle pas de sa gueule d'ange, mais des qualités physiques généralement recquises pour parvenir aux stats' qui sont les siennes. Inzaghi n'est pas très grand (1,81 m), il ne court pas très vite, il ne saute pas très haut, et il n'est pas non plus bâti comme une armoire à glace. Mais il possède une adresse et un sens du but phénoménaux. Sans parler de sa couverture de balle, l'ingéniosité de ses appels et son sens du démarquage. " Il est né hors-jeu, glissait sir Alex Ferguson pour le décrire", ce qui veut tout dire. Ajouté à cela, un mental à toute épreuve.

Un moral d'acier

Car sur ses dernières saisons, Filippo Inzaghi n'a pas été épargné par les blessures. Graves la plupart du temps. Fracture de la cheville gauche (double opération), fracture de la main, tendinite au genou gauche, jusqu'à cette terrible blessure au genou gauche survenue le 10 novembre 2010, alors qu'il venait de remplacer Pato. Les diagnostics inquiétants (lésions au niveau du ménisque et du ligament antérieur croisé ), laissent les médias si pessimistes qu'ils n'hésitent pas à annoncer sa fin de carrière. Car la blessure devra l'éloigner des terrains pendant six mois. C'est mal connaître le moral en acier trempé de l'attaquant, qui bénéficie du soutien inconditionnel de son coach Carlo Ancelotti.

La marque de confiance du Milan AC

C'est le 14 mai 2011, alors que le Milan AC reçoit Cagliari, que Pippo, réclamé par les chants des supporters de San Siro, fait son grand retour. Il remplace Pato à la 81ème minute sous une standing ovation proportionnelle à son talent. Quatre jours plus tard, le Milan AC annonce la prolongation de son contrat jusqu'au 30 juin 2012 ! Alors, avec 315 buts inscrits en championnat, 25 en sélection mais surtout 70 en coupe d'Europe, super Pippo battra encore des records. On peut penser qu'il dépassera Roberto Baggio (318 buts) en Série A, peut-être également Raul (72 buts) en coupe d'Europe, certainement également les 131 buts d'Aldo Boffi (5ème meilleur buteur de tous les temps du Milan AC). Mais ce dont on peut être certain, c'est qu'il fera encore trembler les filets Super Pippo. Et ça c'est bon...