Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Paris va-t-il se hisser au niveau des meilleurs européens ?


Après un match malheureux face à Rennes qui correspond au deuxième revers en deux matchs au Parc, Paris va-t-il aller chercher un résultat à Kiev pour se qualifier pour les phases finales de la Ligue des Champions ?


Tout bon supporter de Paris se souvient de ces matches frustrants où le PSG se procurait bons nombres d'occasions mais où le gardien d'en face faisait le match de sa vie avant qu'un ancien parisien ne vienne inscrire son seul but de l'année. C'était le PSG d'avant le Qatar, le PSG de la loose.

Celui qui finissait dans le ventre mou du championnat et qui gagnait une coupe de France pour sauver l'honneur.

Et bien, le match de samedi m'a rappelé cette époque à deux exceptions près :
1- Quand avant on avait Dehu, Rabe ou autre joueur moyen, ce samedi il y avait sur la pelouse Thiago Silva et Lavezzi, entre autres, bref, des joueurs de classe mondiale!
2- En ces temps, Paris était la risée de la France entière, alors que samedi cette équipe l'a été en Mondovision.

Et oui, quand le grand Zlatan n'est pas sur le terrain, ça se voit! Comme toutes les grandes équipes, Paris est devenu dépendant de son génie.

Pour cette raison, la passe difficile du PSG n'est pas dûe à une 'crise' mais bien à l'absence de Zlatan.

Le match de ce mercredi est donc l'occasion rêvée de fêter le retour du géant suédois en se qualifiant pour la prochaine phase de la compétition. Celle qui montrera que Paris est maintenant une équipe européenne au contraire de Lille ou Montpellier, celle qui prend la suite de Lyon sur la grande scène.

Un résultat en ligue des Champions suivi d'une victoire en championnat et tout ce beau monde pourra tranquillement repartir de l'avant afin de pouvoir remplir les objectifs: gagner le championnat et aller loin en Ligue des Champions.

En espérant un bon tirage au sort derrière, on aura peut-être la chance de pouvoir parler "d'épopée européenne" pour cette équipe qui est toujours en construction. Pour rappel, le Barça n'est pas devenu 'el mejor equipo de la historia' du jour au lendemain, tout comme Manchester United.

C'est toute une équipe qu'il faut construire à Paris et ça, ça ne se fait pas comme ça.

Laissons donc un peu le temps au PSG de se construire et si ils nous ramènent le titre et un beau parcours européen, on pourra déjà être content.

En attendant Carlo, voilà mon équipe type, un bon vieux 4-4-2 avec :

Sirigu- Jallet, Silva, Sakho, Maxwell- Verratti, Matuidi, Lavezzi, Nene- Menez, Ibracadabra

Avec ça on a l'équilibre tant recherché et des joueurs offensifs bordel !

Allez Paris

Frédéric Emery