Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


PSG : Un de chute


Attendus au virage (et pas Auteuil) les Parisiens ont fait... un tout droit !


Le football n'est pas une science exacte, c'est une des raisons qui fait son charme, mais il comporte tout de même quelques certitudes. A savoir que le simple fait d'additionner nombre de talents (aussi grands soient-ils) sur le pré, ne génère pas forcément une grande équipe. En tous les cas pas immédiatement. Ce serait trop simple. Les dirigeants parisiens l'ont appris à leurs dépens. Sûrement pas Antoine Kombouaré, plus cantonné dans un rôle de fusible prêt à exploser à tout instant, que dans celui de l'amiral chargé d'amener le navire à bon port.

Si on perd...

La position de l'entraîneur parisien est la plus inconfortable dans ce contexte sportif made in Qatar. Il en est d'ailleurs parfaitement conscient, prévenant diligemment une presse avide de scoop en lâchant : " Si on gagne je reste, si on perd..." Faut se mettre à sa place à Antoine. Déjà pas épargné par les critiques lors de sa première saison, il est néanmoins parvenu à stabiliser un club autant surexposé médiatiquement qu'à la merci de la moindre secousse, le qualifiant pour la Ligue Europa et l'emmenant en finale de la coupe de France. Chapeau ! Pas assez félicité pour un tel exploit, quand on se rémémore les dernières années de vaches maigres qu'ont connues les Parisiens.

Pas de temps à perdre

Kombouaré a prouvé, notamment à Valenciennes, qu'il était un bon entraîneur, si peu qu'on lui laisse le temps et la marge de manœuvre nécessaires à construire un groupe et créer un style de jeu. Aujourd'hui, de temps, le coach du PSG n'en aura pas. Sans compter qu'il n'a pas eu son mot à dire dans le recrutement. Les Qataris sauront se réfugier derrière le fait qu'ils ont dépensé sans compter pour offrir à leur entraîneur le meilleur matériel humain possible. La loi des riches. Pas gage de réussite pour autant et tant mieux ! Quel entraîneur aurait refusé de disposer d'un tel groupe ? Sauf que, et Kombouaré le sait, on peut disposer des meilleurs ingrédients, ce n'est pas pour autant que la mayonnaise prend rapidement. Tout ça pour dire que la défaite contre Lorient est tout...sauf une surprise !