Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


PSG OM : ça piétine !


A l'instar du champion de France Lillois, défait chez lui par Montpellier, les gros ont du retard à l'allumage.


Flickr - CCommons
Flickr - CCommons
Échaudé par un départ catastrophique la saison dernière, qui s'il ne lui avait pas à lui seul coûté le titre, y avait fortement contribué, Didier Deschamps avait prévenu : "Pas question de réitérer les erreurs de l'année passée. Un bon départ est primordial pour réaliser une grande saison ."

Le technicien phocéen a pourtant cru par deux fois que son équipe avait enregistré son discours. Mais deux fois, bien que menant à chaque fois à la marque, elle s'est fait rejoindre ! Abandonnant quatre points au passage, qui lui tendaient les bras. Le paradoxe dans tout cela provient du recrutement. Ayant accentué ses efforts sur le secteur défensif avec les arrivées de Morel, Nkoulou et Diarra, l'OM n'a jamais pris autant de buts. Le buteur de classe international tant désiré, ne sera peut-être plus une priorité. Car avec un Loïc Rémy sur la même trajectoire que celle de sa dernière fin de saison, les Marseillais plantent plus souvent qu'à leur tour...

La réaction du PSG

Autre grand favori du championnat, le PSG était attendu au tournant après son entame digne d'un promu, conclue par une défaite à domicile face à Lorient. On pouvait trouver mieux qu'un déplacement chez un Stade Rennais ambitieux, pour se refaire la cerise !

Pourtant, s'ils ne sont pas parvenus à s'imposer, les Parisiens ont évité la crise, en ramenant un match nul de Bretagne, sûrement frustrant, mais générateur de confiance. A l'inverse de l'OM, le PSG qui s'est renforcé offensivement, peine à marquer. A leur décharge, les nombreux mouvements au sein de leur formation, nécessiteront un peu plus de réglages. Mais n'omettons pas de souligner les grosses performances des deux gardiens Sirigu et Mandanda, sans lesquels les déconvenues auraient été bien plus grosses. on peut d'ailleurs légitimement s'inquiéter quant à l'avenir de Nicolas Douchez, tant les prestations du gardien italien sont impressionnantes !

Le LOSC au tapis

Le champion de France n'est pas en reste, au niveau d'un statut qu'il a lui aussi bien du mal à justifier. Contraints d'abandonner deux points lors de leur premier déplacement en terre nancéienne, les Lillois se sont fait surprendre à domicile par une formation montpelliéraine aussi opportuniste que réaliste. On avance à juste titre qu'il est toujours plus ardu de confirmer, les joueurs de Rudi Garcia sont en train de l'apprendre à leurs dépens. Seuls les Lyonnais au terme de ces deux premières journées sont dans les clous au niveau des favoris. Stabilité quand tu nous tiens...

Evian-Thonon prompt au démarrage

Chez les promus, si on peut craindre que Dijon nous fasse une saison arles-avignonesque, Evian-Thonon n'a pas tardé à trouver la bonne carburation. Après un nul prometteur à Brest, les joueurs de Bernard Casoni ont étrenné de la plus belle des manières leur premier match à domicile parmi l'élite, en s'imposant face à l'OGC Nice. Quant à Ajaccio, il s'est vite remis de la défaite à domicile contre Toulouse, en allant chercher un précieux nul à Gerland.

Les résultats

Rennes 1 - 1 PSG
Pitroipa J. 88‘ Gameiro K. 73‘

Sochaux 1 - 2 Caen
Boudebouz R. 93‘ Hamouma R. 15‘
Frau P. 67

Lyon 1 - 1 Ajaccio
Lisandro. 83‘ Sammaritano F. 59

Saint-Etienne 1 - 0 Nancy
Marchal S. 88‘

Lorient 1 - 1 Bordeaux
Jouffre Y. 82‘ Henrique. 91

Toulouse 2 - 0 Dijon
Bulut U. 71‘
Machado P. 85‘ (pen.)

Valenciennes 0 - 0 Brest

Evian-Thonon 1 - 0 Nice
Khelifa S. 51‘


Auxerre 2 - 2 Marseille
Traoré A. 46‘ Rémy L. 3‘
Contout R. 81 Ayew A. 43

Lille 0 - 1 Montpellier
Giroud O. 70‘