Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


PSG - Lille vu des tribunes


Foutebol vous fait vivre tous les lundis l'affiche du dimanche vue des tribunes par la voix des supporters. Aujourd'hui la rencontre entre le PSG et Lille.


Le champion en titre en visite chez un des plus sérieux prétendants à sa succession, l'affiche avait plutôt fière allure. Malheureusement, la montagne accouchera d'une souris...

Un PSG décevant

C'est en tous cas l'avis de David, présent hier soir en tribune Auteuil, qui attendait plus comme la plupart des supporters parisiens, de l'équipe d'Antoine Kombouaré. " Comparé à Lille qui possède un collectif bien rôdé, on ne peut répondre que par nos individualités. Les supporters attendent de Paris qu' il produise du jeu. Et pour l'instant ce n'est pas le cas." Un constat qui avive encore plus les regrets, côté lillois. Nicolas et les 120 Dogues Devils ayant fait le déplacement, gardent de la rencontre un sentiment mitigé. " Il est clair qu'un point de pris à Paris est toujours une bonne chose, mais je pense qu'il y avait moyen de faire mieux. Surtout pendant la deuxième période que nous avons attaquée sur des chapeaux de roue."

Sirigu meilleur Parisien

Au nombre d'occasions franches, les Nordistes mènent largement aux points. Et Sirigu a dû s'employer beaucoup plus que Landreau, se montrant déterminant sur au moins trois occasions lilloises. " Il a été le meilleur Parisien confirme David. Même si j'ai bien aimé Bodmer, Camara et Menez. Dommage cependant que ce dernier ait souvent fait des mauvais choix, notamment dans le dernier geste." Ce n'est pas Gameiro souvent oublié qui contredira ces paroles. " Je pense que sur l'ensemble du match nous méritions mieux, regrette Nicolas. Les Parisiens ne se sont pas créés de véritables occasions, même s'ils sont restés très solides derrière."

Sans tambours ni trompettes

La nouvelle politique parisienne de sécurité, interdit désormais l'entrée dans l'enceinte d'objets, drapeaux et autres, ce qui a tendance à gâcher un peu la fête au niveau ambiance. " Il n'empêche que ça reste un match de haut de tableau, entre deux prétendants au titre. Ça génère le traditionnel flot d'insultes. On peut dire qu'on a entendu quelques noms d'oiseaux, rigole Nicolas. Mais d'une manière générale, ce n'est plus la grosse ambiance qu'on a connue il y a trois ou quatre ans." A donner la chair de poule dans les moments forts, autant qu'une honte terrible quand la déception se fait trop forte. " Pour l'instant, admet David le public ne manifeste pas trop son mécontentement. Mais ça pourrait arriver très vite si le spectacle reste si mièvre. Le paradoxe, c'est que je pense que ça n'empêchera pas malgré tout le PSG de terminer champion." Un avis non partagé côté lillois, confirmé par la jolie prestation des coéquipiers de Mavuba. " Ce bon point pris à Paris, devra être valorisé dès mercredi soir contre Nice, conclut Nicolas."

PSG - Lille vu des tribunes