Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Où est la clé ?


Unanimement reconnue comme la meilleure équipe du monde, celle qui déploie le jeu le plus chatoyant et qui posséde en son sein les meilleures individualités, le FC Barcelone peut quand même perdre un match... et heureusement !!!


Bon c'est vrai que ça n'arrive pas souvent. Leur mérite est d'autant plus grand, que le jeu des Barcelonais est connu de tous, vu revu et décortiqué par les plus fins limiers. Organisé autour d'un collectif sans faille, il a une longueur d'avance au niveau de la vitesse de transmission. Pas de doute. Mais une des forces supplémentaires de la machine blaugrana, provient du fait que le danger peut venir de partout. Messi en est l'atout principal, mais Villa, Iniesta, Xavi, Piqué ou encore l'excellent Alves, peuvent marquer à chaque instant. Malgré cela, c'est bien le FC Barcelone qui aura la pression samedi soir face à MU.

Un mental trempé dans l'acier

Il n'y a qu'à se souvenir de la finale de 1999, lorsque MU mené par le Bayern 1-0 à la 90ème, est parvenu à retourner la situation pendant les arrêts de jeu. Ça fait douze ans. Et Giggs, il jouait déjà! Tout ça pour dire que le Rosbeef, il ne lâche rien. Et il n'a pas la mémoire courte. Donc il se souviendra très bien de la finale d'il y a deux ans contre ces mêmes Barcelonais, battu 2à 0 après avoir pourtant dominé la première mi-temps. Ce diable de Messi poussant le bouchon jusqu'à battre le grand van der Sar de la tête!! Et puis la finale se joue à Wembley, où quand 80 000 poitrines se mettent à chanter, ça t' fout une chair de poule et te fait dresser le poil, jusqu'à transcender le dernier des couards.

Pas un banc public

Au delà de ces paramètres psychologiques, Manchester United possède également bien sûr ,beaucoup de qualités simplement sportives. Une des principales, pas suffisamment mise en exergue, réside en la qualité de son banc de touche. Sûrement le meilleur d'Europe. Sir Alex, qui déclarait il y a quelques jours : "Je peux aligner cinq compositions différentes, elles me donneront toutes satisfaction", doit attraper quand même quelques migraines au moment de ses choix. C'est le taf d'un grand entraîneur tu vas m'dire. Ouais. Sache quand même que Berbatov (meilleur buteur de 1ère League) et Nani (meilleur passeur) risquent d'avoir le cul posé sur le banc au moment du coup d'envoi. Car sir Alex dispose également d'un Chicharito à la trajectoire supersonique, et d'un Valencia qui a recouvré tous ses moyens après une longue blessure. Et si elle était là, la clé ?

Mack Bolani