Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


OL- Wolfsburg (0-1) : Les Lyonnaises ont fini par céder (Vidéo) !


Doubles tenantes du titre, les Lyonnaises se sont inclinées ce jeudi en finale de la Ligue des champions face à Wolfsburg (1-0).



On a du mal à y croire encore mais les Imbattables lyonnaises de Patrice Lair ont fini par craquer hier soir à Stamford Bridge contre les redoutables allemandes de Wolfsburg. Terrible désillusion pour des lyonnaises qui n’avaient pas connu la défaite cette année et qui perdent du même coup leur couronne.

La 3eme couronne leur glisse entre les mains !

Après les sacres de 2011 face à Postdam (2-0) et de 2012 contre Francfort (2-0), l’OL a failli dans sa quête de devenir la première équipe à remporter trois finales de Ligue des champions d’affilée. Alors qu’elles étaient ultra-favorites, les protégées de Patrice Lair, pour leur quatrième finale consécutive, ont perdu la face devant Wolfsburg (0-1), qui a su profiter d’un penalty pour inscrire l’unique but du match à 17 minutes de la fin. Lyon, qui avait pourtant davantage de talent, a manqué d’idées et de maîtrise technique.

Un OL « kapot »

Les lyonnaises se sont montrées hier soir assez maladroites, ratant un grand nombre d’occasions et cumulant les déchets techniques inhabituels. Seuls véritablement Nécib et Abily arrivaient à tirer leur épingle du jeu grâce à leur bagage technique impressionnant et une facilité déconcertante à éliminer leurs adversaires. D’ailleurs ce matin on arrive toujours pas à comprendre pourquoi Patrice Lair a sorti Abily à la 67e minute pour la remplacer par Le Sommer qui n’a pas touché une bille.

Quelques minutes plus tard une main dans la surface de Laura Georges permet aux allemandes d’obtenir un penalty transformé par Mueller (73e) et de prendre un avantage définitif sur la finale. A noter qu’un penalty similaire aurait pu être accordé aux lyonnaises en première période.

Les lyonnaises pourront nourrir d’énormes regrets car elles sont passées tout près d’un incroyable destin. Quant aux allemands on ne les arrêtent plus. Ils réalisent cette saison un magnifique doublé en Ligue des champions. Glückwunsch (Bravo) !