Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


OL : Garde à vous


Comme on le pressentait, Rémi Garde va succéder à Claude Puel sur le banc de touche lyonnais...


C'est un virage à 180 degrés que vient de prendre Jean-Michel Aulas. En confiant les rènes de l'équipe à un novice, le président lyonnais change de cap. Autant pour préserver une santé financière en péril, que pour tourner (définitivement ?) la page de techniciens huppés. Le dernier en date ne lui ayant pas donné satisfaction. Côté réactions des supporters, Aulas se couvre. Celui qui a porté les couleurs lyonnaises de 1984 à 1993 jouit d'une bonne réputation dans les travées de Gerland et n'a laissé que de bons souvenirs. En ce qui concerne la gestion humaine, JMA ne prend aucun risque. Garde n'ayant pas la réputation d'un caractériel, encore moins d'un mercantile avéré.

Un petit Guardiola ?

Toutes proportions gardées, on ne s'empêchera pas de comparer le parcours du nouveau technicien de l'OL à celui de Barcelone. Propulsés tous les deux sur le devant de la scène sans aucune expérience du coaching de haut niveau, ils ont comme mission de maintenir le cap d'un navire, sur les sommets des vagues des mers nationales et continentales. Avec des objectifs surélevés! Le Catalan a pour lui de disposer d'un effectif hors norme. On attend de voir les outils que le patron rhodanien va fournir à son salarié. En économisant sur son entraîneur, Jean-Michel Aulas a sûrement choisi d'investir sur un recrutement judicieux. Mais JMA sait également qu'à l'instar de son collègue ibérique, Rémi Garde connaît sur le bout des doigts le potentiel du vivier de jeunes joueurs qu'il a formés.

Cruyff et Wenger comme mentors

La comparaison entre les deux techniciens ne s'arrête pas là. Si l'on juxtapose leur parcours de joueurs, on remarque qu'on a affaire à deux fidèles serviteurs, qui sont revenus à leurs premières amours de club formateur, pour y entamer leur nouveau métier. On constate également que lorsqu'ils chaussaient les crampons, ils ont été dirigés par deux des plus grands techniciens de ces 20 dernières années. Johan Cruyff Arsène Wenger. On peut faire pire! On voit aujourd'hui comment le Dieu batave a influencé Guardiola, nul doute que Garde saura tirer tous les enseignements de son passage à Arsenal, sous les ordres de l'Alsacien, qui n'avait pas hésité à l'époque à lui confier le brassard, daisant de lui le premier capitaine étranger du club londonien!

Opérationnel d'entrée

Maintenant, le baptême de l'ai du natif de L'Arbresle va arriver très vite. Quelques journées de championnat pour se rôder, avant d'attaquer dès la mi-août le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Là, Garde n'aura pas droit à l'erreur. Il lui faudra franchir ce premier obstacle, sous peine de devoir se coltiner une pression qui arriverait plus vite que prévu. On peut quand même imaginer que Jean-Michel Aulas puisse faire preuve d'une once d'indulgence envers son entraîneur, si celui-ci connaissait quelques difficultés. Car la aussi le président lyonnais la joue fine. Si l'ami Rémi réussi, on pourra parler de coup de maître. S'il ratait son départ, on arguerait son manque d'expérience ...