Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Nasri s'envole


La récente jolie prestation du meneur de jeu français contre Liverpool, aurait pu semer le doute quant à l'avenir proche de Samir Nasri.


Tout le monde était en fait au courant de l'imminent départ de l'ancien Marseillais vers Manchester City. Arsène Wenger, qui a bien tenté de noyer le poisson jusqu'au dernier moment, Roberto Mancini, qui y est allé d'un dernier coup de pression, frôlant le chantage, en affirmant pouvoir revenir sur sa position de recruter le Gunner, si celui-ci était aligné contre l'Udinese en tour préliminaire de la Champion's League, et bien sûr le joueur lui-même.

Un gros match en guise d'adieu

Il est d'ailleurs assez drôle de se souvenir de la position adoptée par les commentateurs de la dernière rencontre entre Arsenal et Liverpool ce week-end. Plus question d'un départ de Nasri vers City, tant la prestation du joueur contre l'équipe de Kenny Dalglish semblait valider encore pour une saison, l'histoire d'amour née il y a trois ans avec le club de la capitale londonienne. Car pour son dernier match sous les couleurs des Canonniers, le natif de Marseille a éclaboussé la rencontre de son talent, se montrant le meilleur joueur sur le pré.

Arsenal devra recruter

La meilleure façon d'honorer son club jusqu'à la dernière minute, ce qui n'a pas empêché les coéquipiers de Van Persie de logiquement s'incliner. Avec Cesc Fabregas en moins, puis maintenant Samir Nasri, c'est 80 % du potentiel créativité d'Arsenal qui part en fumée. Un manque tellement important qu'Arsène Wenger devra vite y remédier. Qualifié ou pas pour la Ligue des Champions ! Le résultat de la rencontre contre l'Udinese, pourrait définir du prochain profil du successeur du Français... ou pas.