Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Nasri, Ribéry : Armes fatales


Alors que se profilent à l'horizon deux matches importantissimes en vue de la qualification pour l'Euro 2012, Laurent Blanc peut disposer petit à petit du retour de ses cadres.


Franck Ribery, Samir Nasri - Flickr - CC
Franck Ribery, Samir Nasri - Flickr - CC
Ce qui est plutôt une bonne nouvelle. A dose homéopathique, Laurent Blanc a commencé à lancer quelques jeunes joueurs (Martin, Koscielny pour ne citer qu'eux), dans le souci d'élargir son groupe et créer l'émulation nécessaire qui interdit quiconque de s'endormir sur ses lauriers. Dans le même temps il va récupérer les cadres que sont désormais Samir Nasri et Franck Ribéry. Tous les deux débarrassés de leurs soucis. D'un transfert qui a traîné en longueur pour le premier, d'ordre physique pour le second.

Deux victoires espérées

Car pour se mettre définitivement à l'abri et disputer la fin des éliminatoires plus sereinement, il s'agira bien de deux victoires qu'il faudra obtenir lors des deux prochains déplacements. En Albanie dès vendredi, qui reste pour l'instant invaincue à domicile dans cette poule D, puis en Roumanie mardi prochain. Deux échéances lors desquelles Nasri et Ribéry auront l'occasion de justifier leur statut. Car on voit mal l'exigeant Laurent Blanc tergiverser en cas de contre performance. Les prétendants à leur succession ne manquent pas et ont les dents longues. Une situation qui finalement stimule plus les deux compères qu'elle ne les inhibe.

Une défense décimée

Le réel souci de Laurent Blanc se situe plutôt au niveau de sa charnière centrale. Sakho out, Méxes pas encore remis de sa blessure et Rami suspendu pour la première rencontre, on devrait retrouver l'association Abidal-Kaboul. Sagna (voire Réveillère) et Evra tenant la corde sur les côtés. Contre la Roumanie, Adil Rami, déjà très en jambe postulera légitimement à un retour au centre de la défense française. Si Laurent Blanc choisit d'évoluer dans un schéma en 4-2-3-1, la paire de récupérateur pourrait être A Diarra-M'Villa juste derrière un trio Malouda-Nasri-Ribéry et Benzema en pointe. Ah au fait, je n'ai pas parlé du gardien. L'interplanétaire Lloris bien sûr !!