Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Montpellier peut-il être champion de France ?


C'est la question foot du mercredi : Robert Nouzaret, docteur es Montpellier, et Mécha Bazdarevic, le coach sochalien, qui vient d'en prendre trois à la maison par les joueurs de René Girard y répondent. Pas tout à fait d'accord...


© Marcel Mooij - Fotolia.com
© Marcel Mooij - Fotolia.com

Oui

Robert Nouzaret
"Aujourd'hui, vu ce qui se passe au club depuis trois ans, on peut raisonnablement penser que Montpellier possède les atouts pour conquérir le titre. Tout est fait au sein du club de manière très professionnelle. Cette saison, ils sont sereins et ont vraiment la moelle pour aller au bout . L'effectif est complémentaire et composé de très bons jeunes entourés d'anciens qui sont vraiment dans l'esprit. Le recrutement a été réalisé de manière très intelligente. Ils ont également la chance de posséder en Olivier Giroud le buteur indispensable à toute équipe ambitieuse. Je ne vois que Lille pour pouvoir les embêter. A Montpellier il n'existe pas de problèmes internes comme on peut en trouver par exemple à Marseille (gestion de certains joueurs) ou au PSG où on veut virer l'entraîneur alors qu'il n' y a pas lieu d'être. A Paris, c'est du lard donné à un cochon. La politique de formation montpelliéraine porte ses fruits. Il y a eu plusieurs très bonnes générations mais j'ai l'impression que celle-ci est encore meilleure. Ils ont toutes les cartes en main. De plus il règne à l'intérieur de ce club une ambiance un peu familiale. On prend du plaisir à l'entraînement et les joueurs restent ensembles après. C'est exactement ce que l'on recherche dans le football Tout cela peut profiter à Montpellier. Sans parler de l'équipe dirigeante qui coordonne tout cela avec une grande compétence. Louis Nicollin est très bien entouré et ce ne serait qu'une juste récompense qu'il parvienne aujourd'hui à ses fins."

Joueur à Montpellier de 1970 à 1972, Entraîneur de 1976 à 1980, de 1983 à 1985 et de 2004 à 2005, et manager de 1991 à 1996.


Non

Mecha Bazdarevic
"Vu ce que propose Montpellier en terme de qualité de jeu jusqu'à présent, on peut raisonablement qu'ils peuvent jour le titre. De là à dire qu'ils temineront champions au terme des 38 journées, ça me paraît difficile. J'ai peur qu'ils soient un peu courts au niveau de l'effectif. Montpellier ne possède pas la même profondeur de banc que Lille, Lyon, Marseille ou le PSG. Par contre, s'ils sont capables jusqu'au bout de proposer les même prestations, ils ne seront certainement pas loin. N'oublions pas non plus que jusqu'à présent, les Montpelliérains n'ont pas encore connu de mauvaise période. Que ce soit un coup de pompe physique, une série de blessés ou encore de suspendus. On sait que toutes les équipes y ont droit à un moment ou un autre du championnat. On peut également se poser l question de savoir comment ils vont savoir gérer leur désormais statut de favori. Les joueurs, en grande partie jeunes, ont-ils l'expérience nécessaire pour assumer cette grosse responsabilité ? Pour résumer je dirais qu'au niveau de la qualité du jeu, c'est incontestablement un candidat sérieux. Maintenant, s'ils ont le malheur d'avoir deux ou trois blessés en même temps..."

Entraîneur de Sochaux, défait 1 – 3 à domicile il y a quinze jours par Montpellier (triplé de Giroud).