Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Mondial Féminin : Des Bleues pas vernies


Les Françaises ont plié face aux doubles championnes du monde en titre. Non sans sans avoir opposé une belle résistance.


Premier constat ? Outre-Rhin, on ne perçoit pas tout à fait le foot féminin comme chez nous! Un Borussia Park plein comme un oeuf et 45 000 poitrines qui s'époumonent pour encourager la Frauenmannschaft, chapeau bas! Le second, c'est que nos cousines Germaines ne sont pas championnes du monde pour rien. En revanche, les Françaises qui ne participent qu'à leur deuxième Mondial, ont affiché des qualités et une motivation qui peuvent les emmener très loin. Si elles parviennent à corriger ces quelques errements défensifs qui leur ont coûté très cher. Car pour les voir sortir de leur coquille, il aura fallu attendre une mi-temps et deux buts encaissés. Deux coups de melon signés par la capitaine Kerstin Garefrekes et l'excellente Inka Grings.

Bajramaj mieux que Nécib

Le coaching de Bruno Bini désireux de préserver Marie-Laure Delie et Camille Abily allait montrer ses limites. Le coach français s'en apercevait très vite en faisant rentrer ses deux protégées à la mi-temps en lieu et place d'Elodie Thomis et d'une Louisa Nécib beaucoup moins en verve que lors de ses deux dernières prestations. Le résultat était immédiat. La première nommée réduisant la marque dix minutes après son entrée. Plutot cool. Et pour les Françaises, et pour la rencontre qui prenait une tout autre tournure. Désormais, les Bleues avaient laissé leurs complexes au vestiaire. Seulement les Allemandes possèdent en leur sein une joueuse de très haut niveau. La réfugiée Kosovar Fatmire Bajramaj, une véritable bombe (dans tous les sens du terme!), qui allait être directement à l'origine de ce que l'on peut considérer comme le tournant du match.

Double sanction

Car en s'infiltrant dans la défense française pour venir fixer et dribbler la gardienne Bérengère Sapowicz, elle obtenait un pénalty qui provoquait l'exclusion immédiate de l'infortunée Bérengère. Dur, très dur. Car Inka Grings transformait la sentence sans trembler, redonnant du même coup un avantage de deux buts aux siennes à 20 minutes de la fin. La réaction d'orgueil des Françaises à ce moment là allait être à la hauteur des espérances futures qu'on peut envisager. Car à 10 contre 11, dans un stade totalement acquis à la cause de l'adversaire et face aux championnes du monde en titre, elles parvenaient à réduire la marque d'une jolie tête de Laura Georges. Jusqu'à la fin la rencontre entretiendra un suspense Hitchcockien, jusqu'à ce que Celia Okoyino da Mbabi ne ruine définitivement les espoirs français. La France affrontera donc l'Angleterre et les Allemandes le Japon en quarts. On signerait tout de suite pour une revanche en finale. Mais on n'en est pas encore là...

ALLEMAGNE-FRANCE : 4-2 (2-0)
Mönchengladbach (Borussia Park)
Temps agréable - Terrain excellent
Spectateurs : 45 867
Arbitre : Mme Kirsi Heikkinen (FIN) assistée de Tonja Paavola (FIN) et Anu Jokela (FIN). 4e arbitre : Dagmar Damkova (RTC)
Buts: pour la France : Marie-Laure DELIE( 56'), Laura GEORGES (72')
Buts: pour l'Allemagne : Kerstin GAREFREKES (25'), Inka GRINGS (32', 68' sp)., Celia OKOYINO DA MBABI (89')
Avertissements : Bussaglia (40'), Georges (41'), Renard (59') pour la France ; Goessling (17'), Bajramaj (82') pour l'Allemagne
Expulsion : Sapowicz (65') pour la France

FRANCE : 16-Bérangère SAPOWICZ ; 11-Laure LEPAILLEUR, 4-Laura GEORGES, 2-Wendie RENARD, 3-Laure BOULLEAU ; 15-Elise BUSSAGLIA, 6-Sandrine SOUBEYRAND (cap.) ; 9-Eugénie LE SOMMER (1-Céline DEVILLE 67'), 17-Gaetane THINEY, 14-Louisa NECIB (10-Camille ABILY 46') ; 12-Elodie THOMIS (18-Marie-Laure DELIE 46'). Entr.: Bruno BINI
Non utilisées : 5-Ophélie MEILLEROUX, 7-Corine FRANCO, 8-Sonia BOMPASTOR, 13-Caroline PIZZALA, 19-Sandrine BRETIGNY, 20-Sabrina VIGUIER, 21-Laëtitia PHILIPPE

ALLEMAGNE : 1-Nadine ANGERER ; 2-Bianca SCHMIDT, 5-Annike KRAHN (11-Alexandra POPP 78'), 3-Saskia BARTUSIAK, 4-Babett PETER ; 20-Lena GOESSLING, 6-Simone LAUDEHR (17-Ariane HINGST 46') ; 18-Kerstin GAREFREKES(cap), 13-Celia OKOYINO DA MBABI, 19-Fatmire BAJRAMAJ ; 8-Inka GRINGS. Entr.: Silvia NEID
Non utilisées : 7-Melanie BEHRINGER, 9-Birgit PRINZ, 10-Linsa BRESONIK, 12-Ursula HOLL, 14-Kim KULIG, 15-Verena FAISST, 16-Martina MÜLLER, 21-Almuth SCHULT