Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Lyon est-il moins impérial ?


Notre championnat va bientôt connaitre son épilogue. Comme attendu, Lyon est au rendez-vous, et c’est Juvisy qui va devoir l’affronter pour le titre. Car depuis de nombreuses semaines, le suspense est des plus présent, certains évoquant une équipe de Lyon moins dominatrice.


Une saison à suspense

Lyon est-il moins impérial ?
Le tête à tête entre l’Olympique Lyonnais et le FCF Juvisy s’est enclenché dès la première journée de championnat. Lors de la 3e manche de la D1, le nul entre Montpellier et l’OL (1-1), combiné à la victoire de Juvisy à Hénin-Beaumont (9-0), laisse entrevoir une lutte plus acharnée que la saison dernière, Juvisy étant alors leader (12 pts) et Lyon deuxième (10 pts). A la cinquième journée, nouveau chambardement : la "Juv" s’écroule à Saint-Étienne (4-1), Lyon l’emporte à Guingamp (5-0). Mais l'OL n’est pas leader. Paris occupe le fauteuil après 5 victoires en autant de rencontres. En cinq journées, trois équipes ont occupé la tête. Paris (20 pts), Lyon (18 pts) et Juvisy (17 pts) mènent la danse. Lors de la septième journée, Lyon concède son deuxième nul face à Paris 0-0 et laisse le FCF seul leader avec 25 points, contre 24 pour les filles de Patrice Lair. Les deux clubs ne vont plus se quitter. A la fin de la phase aller, Lyon reçoit Juvisy. Nouveau nul 1-1. Bilan : Juvisy est toujours premier. Montpellier, Paris et Juvisy ont tous les trois accroché le tenant du titre.

10 journées de folie

Dès lors, Lyon va tout remporter. En championnat ; 10 victoires en 10 journées pour 41 buts inscrits contre un seul encaissé. Cette fois, même les gros ont plié. Montpellier (1-0) et Paris (3-0) n’ont pu réitérer leur exploit de l'aller. En Coupe de France, l'OL va au bout, dominant Montpellier (2-1) qui repart avec un score flatteur. En Ligue des champions, Francfort s'incline 2-0 et apparait banal comparé à l'équipe de Jean-Michel Aulas. Malgré ce rythme effréné, cette attaque, Juvisy reste planqué dans la roue et tient le rythme. Petite ombre au tableau pour le club francilien, un terne 0-0 à Montpellier le 15 janvier. Depuis, 7 victoires en 7 rencontres pour 20 buts inscrits contre 4 encaissés. Les deux meilleures équipes de France sont au coude-à-coude et il faudra attendre l'ultime journée pour connaitre le verdict final.

Lyon n'a jamais été aussi fort

Paradoxalement, cette saison est pourtant la meilleure de l’Olympique Lyonnais féminin. Car contrairement à Juvisy, Lyon "massacre" 8 équipes sur 12. Face au top 4, l’OL a inscrit 6 buts, dont 3 contre Paris au match retour pour 2 encaissés, soit les deux tiers du nombre de réalisations concédés depuis le début de saison (3 au total). Face aux huit autres formations, Lyon n'a eu aucune pitié : 110 buts inscrits pour un seul encaissé en 16 rencontres. Soit une moyenne de 6.875 buts par match contre 0.0625 concédé. Lyon a même déjà dépassé son total de buts inscrits l'an dernier (106 contre 116) et en a encaissé deux fois moins (6 l'an passé). Parmi les équipes à avoir pris l’orage cette saison, Vendenheim avec deux 10-0 dans les valises, Hénin-Beaumont qui concéda 15 buts, mais réalisa l’exploit d’en planter un, Muret en encaissa 14, et Guingamp 12. Pour Juvisy, la plus large victoire fut face à Hénin en début de saison 9-0. Lyon a écrasé la D1, mais il reste une marche à franchir. Alors qu'on redoutait de la fatigue entre la finale de Coupe de France, celle de la Ligue des champions et le choc face à Paris, les trois rencontres en huit jours, l'OL n'a pas daigné montrer un brin d'usure. Juvisy pourra-t-il tenir ?


Vincent Viau - Une-Deux.net

Oicem Saidoun