Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Luyindula Peguy


32 ans / International français / Attaquant au PSG ???



Arrivé en France en 1981, Luyindula acquiert la nationalité française à 19 ans. Formé aux Chamois Niortais (appelés ainsi en référence aux chamoiseries de la ville qui fabriquaient un type de cuir très souple et de qualité, utilisé notamment dans la ganterie. Un jour, tu me remercieras pour t’avoir ouvert les yeux sur le monde), il démarre en ligue 1 au RC Strasbourg avant de rejoindre l'Olympique lyonnais à l'été 2001. Ses bonnes performances lui valent d’être appelé en Équipe de France. Transféré à l'OM, en 2004, il peine à faire oublier Didier Drogba. Commence alors une période de turbulences où il est successivement prêté à l'AJ Auxerre, au Levante FC et enfin au PSG qui lève son option d'achat. A Paris, il alterne les hauts et les bas. Néanmoins, sa bonne saison 2008-2009 (retour en Equipe de France) lui permet de prolonger son contrat de 2 ans, jusqu'en 2012 (ce détail a son importance).

A noter et là, je sens que je vais t’en boucher un (et peut-être même deux) coin, que notre Peguy est actuellement le meilleur buteur de Ligue 1 encore en activité avec 86 réalisations en 370 matchs. Ce qui tend à prouver que nous avons pléthore de canonniers sur le territoire.

En août dernier, le PSG qui croule sous les pétrodollars se paie une belle brochette de nouveaux footballeurs. Pour alléger son effectif pléthorique, l’entraîneur, Antoine Kombouaré décide alors d’exclure Peguy du groupe professionnel. Pour achever de le convaincre de prendre ses cliques et ses claques, on lui fait subir quelques brimades et autres humiliations : retrait de son portrait du vestiaire, entraînement avec les jeunes du centre de formation… j’en passe et des meilleurs.

Il ne s’agit pas de jeter la pierre au PSG. Tous les clubs avides de se débarrasser de joueurs sous contrats qui « ne rentrent pas dans le projet de l’entraineur » (selon la formule consacrée) pratiquent de la même façon. Suite au recrutement de nouveaux joueurs, il leur faut dégraisser pour diminuer la masse salariale. Généralement, on brade les indésirables à des clubs de catégorie inférieure. Si les joueurs font de la résistance, ils sont mis au placard. En l’occurrence, le placard de Peguy est plutôt doré, joliment capitonné, avec vue sur la tour Effel. Dans la plupart des cas, après quelques semaines d’humiliations au purgatoire, les encombrants assouplissent leur point de vue et concèdent une diminution de leurs émoluments en allant jouer à Évian Thonon-Gaillard Football Club. Ce n’est qu’un exemple. Que les supporters d’Evian Thonon ne s’emportent pas. Inutile de m’envoyer des flots d’insultes. Je n’ai rien contre votre club. Bien au contraire. Il est la fierté et l’avenir du football français. In Evian-Thonon, I Believe !

Mais revenons à notre mouton… noir (Calme toi ! Point de racisme dans cette expression. Le « mouton noir » est une métaphore qui décrit une personne qui ne rentre pas dans la norme et se trouve ostracisée pour cette raison. Tu es sur les nerfs, ami internaute !). Malgré les vexations, Luyindula refuse de prendre la porte. A noter que Peguy a 32 ans et qu’il dispose d’un salaire juteux qui adoucie les vexations de son statut de pré-retraité. Fort de son contrat, il défend ses droits mordicus traînant ses employeurs indélicats devant les tribunaux et la commission juridique de la Ligue et obtenant gain de cause. Pour autant, Komboiré reste inflexible et refuse la réintégration du joueur dans le groupe professionnel. La ténacité du joueur finit par être médiatisée et ternie l'image du club.

On peut aussi penser que Luyindula en fait une question d’honneur. Peguy refuse d’être une marionnette. Et là, tout à coup, sous tes yeux ébahis, ce portrait glisse dans le merveilleux pour ne pas dire le sublimissime car Peguy est, à une voyelle près, le nom de cette fameuse marionnette du Muppet Show, j’ai nommé Piguy la cochonne. Tu avoueras que c’est super drôle ! Je t’imagine en train de te gondoler devant ton ordinateur, à deux doigts de t’oublier. Décidément, cette rubrique Pas Ni Ni est à mourir de rire. Je ne sais pas où je vais chercher tout ça !

Là où cette petite histoire prend toute sa saveur, c’est que le vilain entraîneur risque probablement d’être viré prochainement. Il est, comme qui dirait, sur un siège éjectable. Curieusement, ce n’est pas une question de résultats sportifs. Non, il se trouve qu’aux yeux des nouveaux Nababs du PSG, le Kanak n’est pas assez glamour. S’il refusait à son tour son éviction, je suggère qu’il fasse placard commun avec Peguy afin de disserter ensemble de l’univers impitoyable du football.


*Le Muppet Show (The Muppet Show) est une série télévisée américano-britannique présentée par Kermit la grenouille dans le rôle du directeur de théâtre. Il s’agit de sketches et de numéros musicaux réalisés par les marionnettes de la troupe (les Muppets) autour d'une guest star humaine, issue du monde du cinéma, du théâtre ou de la musique. Piggy, la cochonne (doublée en français par l’excellente Micheline Dax) était amoureuse de Kermit.