Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Lugano, c'est leste


Le PSG a encore frappé un grand coup sur le marché des transferts en engageant le capitaine de la sélection uruguayenne.


Diego Lugano, le capitaine de la Celeste a posé ses valises à Paris. Quand on est capitaine de la sélection qui vient de terminer 4ème de la dernière coupe du monde et remporter la Copa America, on fait partie des tous meilleurs joueurs du monde à son poste. Ne nous y trompons pas, Lugano c'est du lourd. Et si son impact médiatique n'est pas aussi puissant que celui de ses compatriotes Diego Forlan ou Luis Suarez, c'est qu'il est arrivé en Europe plutôt tardivement et qu'il n'a évolué que sous les couleurs du club turc de Fenerbahçe.

Une véritable valeur ajoutée

Lugano associé à Sakho, ce sera une des toutes meilleures charnières centrales... d'Europe. N'ayons pas peur des mots. La jeunesse, la technique et la puissance du Français, associés à l'expérience, la science du placement, la qualité de relance et le jeu de tête de l'Uruguayen, ça devrait déchirer. Sans compter sur l'influence psychologique que provoquera la présence du capitaine uruguayen sur ses coéquipiers et sur ses adversaires. Après Pastore, maintenant avec Lugano, on change de catégorie.

Un PSG européen

En recrutant au dernier moment un joueur de la classe de Lugano, le PSG envoie un signe fort. Tous les postes sont aujourd'hui doublés, et le banc de touche est certainement le meilleur de France. C'est Kombouaré qui doit être content. Quoi que ! Si avec un pareil effectif notre ami Antoine n'obtient pas très vite les résultats escomptés, son séjour parisien peut s'écourter plus vite que prévu. Car le plus con dans l'histoire, c'est que ce recrutement, Kombouaré n'y est pour rien ! C'est qui qui commande ? C'est Leonardo...