Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Lorient - Rennes vu des tribunes


Foutebol te fait vivre en exclusivité tous les lundis l'affiche du dimanche soir vue des tribunes par la voix de ses supporters. Aujourd'hui le derby breton entre Lorient et Rennes.


La mauvaise passe lorientaise

L'enjeu n'était pas le même dans ce derby breton qui avait attiré la grande foule. Le FC Lorient, qui traverse depuis quelques journées une mauvaise passe, devait s'imposer à domicile pour s'éloigner de la zone rouge. Le Stade Rennais, en cas de victoire, se rapprocherait d'un podium inaccessible il y a peu, mais désormais à portée de fusil. Les deux réalisations de Pitroipa et Hadji, auront permis aux visiteurs d'un soir, d'occuper seuls la quatrième place, et plongé encore un peu plus les Merlus dans le doute.

Orphelin du tandem Gameiro-Amalfitano

Lorient - Rennes vu des tribunes
Marie-Lise Jan, présidente depuis huit ans du Lorient Foot Supporters, ne veut pas sombrer dans le pessimisme. " Pourtant aujourd'hui, j'aurais signé pour un match nul avant la rencontre avoue-t-elle. Un point, on prend dans notre situation." Le début de rencontre avait pourtant laissé entrevoir quelques espoirs chez les Merlus. " Mais le problème, c'est qu'on ne concrétise pas nos occasions. Gameiro et Amalfitano nous manquent cruellement. Même si je ne veux pas me réfugier derrière cette excuse. Ni sur le nombre important de blessés que nous avons eu."

Un accueil chaleureux

Lorient - Rennes vu des tribunes
Bernard Gouedo, 66 ans, préside depuis de très nombreuses années les Socios. Une associations de supporters rennais forte de 700 adhérents. " Nous étions en tout à peu près 500 supporters, toutes associations comprises, confie Bernard, à nous être déplacés à Lorient. En car, en voitures particulières, et en mini-bus en ce qui nous concerne. En opposition totale avec la philosophie Ultra, nous avons été comme d'habitude chaleureusement accueillis par Marie-Lise Jan, la présidente du Lorient Foot Supporters. La convivialité et la fête, restent les priorités pour nous. Nous sommes d'ailleurs en train de relancer un une association qui regroupera plusieurs clubs de supporters du grand Ouest, comme c'était déjà le cas il y a quelques années."

Un manque de caractère

Déçu par l'issue de la rencontre, Marie-Lise l'était forcément. " Mais je ne suis pas en train de dire comme certains, qu'on va tout droit vers la Ligue 2. Il reste encore beaucoup d'espoir. Seulement voilà, on ne concrétise pas nos occasions. La première mi-temps a pourtant été à notre avantage, et on aurait dû mener au score. C'est injuste, crie mon coeur de supportrice. Et au lieu de ça, on prend un but juste avant la pause. J'ai connu des équipes lorientaises qui auraient eu un esprit de rebellion, après un tel coup du sort. Pas là. L'équipe manque cruellement de caractère, et nous sommes beaucoup à dire, qu'on ne s'est toujours pas remis de notre élimination en demi-finale de a Coupe de la Ligue contre Lyon. Je crois que c'est à ce moment, que le ressort s'est cassé"

La soirée du chiffre 4

" Si on fait le bilan, conclue Bernard, on n'a pas été trop mis en danger. A part en début de rencontre, où Lorient s'est procuré quelques occasions. En seconde période, après avoir ouvert le score avant la mi-temps, on a maîtrisé notre sujet. Pitroipa rendant la politesse à Hadji, pour lui offrir le second but. Mais Kembo a eu aussi l'occasion d'aggraver la marque. Bref, une bien bonne soirée marquée par le chiffre 4. C'est désormais la place que nous occupons, à...4 points de Lille. Le seul regret que j'aurais de cette soirée, c'est le zèle déployé par les forces de l'ordre. Double fouille, chaussures retirées, ça fait un peu beaucoup pour d'honnêtes et fidèles supporters. On n'avait même pas emmené notre tifo, puisqu'on n'aurait pas pu le rentrer..." Mais Bernard s'est consolé avec les trois points de la victoire. Les 150 kilomètres retour ont même été un peu courts, pour avoir le temps de refaire le match !

Stade de Lorient - Bruno Perrel - Flickr - CC
Stade de Lorient - Bruno Perrel - Flickr - CC