Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Lieder ou Leader


Que manque-t-il à l'équipe de France pour faire partie intégrante des favoris de cet Euro ?


Un leader chante son hymne national

Laurent Blanc vient de faire son mea culpa quant à ses choix. Peut-être aurait-il dû associer Benzema à Giroud. C'est en tous cas l'avis de plusieurs observateurs avertis. Nous verrons bien vendredi soir contre l'Ukraine si la composition de l'équipe de France a changé. Le sélectionneur confie pour l'instant le leadershio de l'équipe au seul Benzema. L'homme qui peut faire la différence à tout instant. En France, sans remonter trop loin (je n'ai que 29 ans), on a eu Platini, puis Papin et enfin Zizou, qui avaient le pouvoir de débloquer n'importe quelle situation. Ce n'est pas trop le cas aujourd'hui. A moins que Benzema ait les épaules assez solides pour endosser cette responsabilité.

Shevchenko et Ibrahimovic, les exemples

On a pu s'apercevoir facilement depuis le début de la compétition, que la plupart des équipes possédaient cet atout supplémentaire. Un joueur, qui rassure, qui fait la différence, qui guide et... qui chante pendant les hymnes. Les exemples types sont l'Ukrainien Shevchenko et le Suédois Ibrahimovic. Quel duel à distance ils se sont livrés durant leur confrontation ! Le poids des années ne semble pas avoir d'emprise sur ces deux vrais mecs ! On peut classer également dans cette catégorie le Russe Arshavin, métamorphosé si peu que le brassard de la sélection ne serre son biceps. Robben et van Bommel aux Pays-Bas, Schweinsteiger et Lahm en Allemagne sont également de cette trempe. Tout comme Pirlo en Italie ou Xavi en Espagne. C'est peut-être ce petit plus qu'il manque à nos Bleus.
J'espère toutefois qu'ils sauront me faire mentir...

Jenifer Lajoinie