Foutebol
Foutebol


Le foot olé olé

Le commentateur s’époumone, la targette du son est dans le rouge : « Gauauauauauaualllllle !!!! Gauauauauauaualllllle !!!! Gauauauauauaualllllle !!!! Suite à cette longue transversale, magniiiifique Bicyclette bleue* !!!! Oooh la Gauauauauauaulllle !!!! »


Oui, « gaule » et non pas « goal », vous avez bien lu.

N'en déplaise à l'excellente tenue morale de Foutebol, je me suis risqué à cette petite grivoiserie, afin d’établir un parallèle olé-olé, entre *footos* et er*o*s, si vous voyez ce que je veux dire. Eh oh. Cessons de nous cacher les yeux en rosissant des pommettes. Foin de pudibonderie. Pendant un mois on se lâche. On repousse la misère et les soucis. C’est la grande éclate tro-tro-tro-tropicale ! On se met le feu aux sens. Ça va onduler… Ohooo hisse ON-DU-LER ! Chaussures de cuir noir, bas rouges, culotte blanche, petit haut bleu (ou blanc) satiné... Il en va de mes rendez-vous galants comme de ceux avec l'Equipe de France de football. Non, non pas de méprise. Je ne profite pas de cette tribune opportune pour faire un coming out. Je veux plutôt parler ici d'atmosphère.

Atmosphère, atmosphère


- (…) Mais ne t’inquiète pas Ma Benz (oui c’est le surnom de ma douce et tendre. Son vrai nom c’est Mercedes. Notre idylle est née un soir de France-Espagne, pendant l’Euro 2012. Par dépit, j’ai jeté mon dévolu sur cette belle Andalouse. Mais quelle est jalouse ! Faut que je fasse gaffe en dictant mon papier à la rédaction). Je parle de foot sweet Benzou. »

Où en étais-je ? Oui. Les rencards avec les Bleus c’est un peu comme avec les Dames. On y pense assez longtemps à l’avance. On s’en fait tout un film. Comment qu’elle va être lunée ? Sera-t-elle sur la défensive ? Se ruera-t-elle à l’attaque comme une possédée ? Me fera-t-elle le coup de la moue boudeuse, le casque sur les oreilles ? Se la jouera-t-elle vulgaire, poussera-t-elle la chansonnette : « abreeeeuve nos sillons… ». Sera-t-elle bizarrement hilare, comme ce soir ce France-Brésil en 2006. Me fera-t-elle des roulettes à l'envie ?

Dès la veille du jour J, puis toute la journée, on est un peu perché. Un état d’excitation mâtiné d’angoisse. Chaque minute qui passe nous rapproche du moment. Parfois ça revient à l’esprit et gloups ça fait une petite boule au ventre, vous voyez ? En 2006 par exemple, toujours, tout le monde se souvient de ce qu'il a fait le jour et le soir du 9 juillet. La fébrilité, l’interminable attente dans la moiteur estivale et… Surprise ! L'imprévisible et inoubliable séance sado-masochiste… et son sale goût d’inachevé.

On se prépare. On invite des gens pour meubler l’ambiance. On remplit le frigo… Mais parfois, les soirées sont cruellement décevantes. C’est aussi de notre faute. On se met trop la pression, alors que jouer l’indifférence serait gagnant : « suis moi je te fuis, fuis-moi je te suis ». Combien en avons-nous vécu de ces rencontres (trop) amicales au cours desquelles on se fait rabrouer ? Comme contre le Japon au Stade de France en octobre 2012 (défaite 0-1).
- « Tu sais, en fait je te kiffe vraiment. Mais comme un ami. Je ne voudrais pas qu’on prenne le risque de gâcher cette formidable relation. Enlève ta main saligaud ». On est quitte pour la grande vexation, jurant qu’on ne nous y reprendrait plus, que cette fois c’était fini, fini, fini !

Pire sont les grands rendez-vous manqués. Ceux pourtant cochés de longue date sur le Love agenda. Les bides de 2002, de 2004, de 2008, de 2010... La buse de Knysna. Ces nuits passées plus seul que jamais, écœuré par sa propre odeur de trop de parfum. Tout ça parce que Madame n'était pas dans le trip...

Et puis d’autres fois c’est l’osmose, l’extase. Comme en ce moment. Le rêve éveillé. Tout roule.

- Mais y sont à qui qui ses deux grands yeux bleus ?
- Que buena Valbuena !
- Un plan à trois avec ma Benz et moi ?
- Il a du groove. Il pourrait tourner dans un clip Lloris.
- Que bella, Rémy !
- Tu Blaise m'as-tu dis ?

Signé : Dominique Strauss Karl

*La fameuse Bicyclette bleue, en hommage à la sulfureuse Régine Deforges.

Posté par le Vendredi 27 Juin 2014
Nombre de vues : 1166
Notez