Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le défi de Mourinho


Qu'est-ce qui peut bien faire encore avancer le meilleur entraîneur de la planète ? La reconnaissance ? Il l'a déjà. Les titres ? Il les accumule et en gagnera encore beaucoup. Alors ?


N'oublions pas que José Mourinho n'a que 48 ans, et qu'il exerce au plus haut seulement depuis 2002. Même pas dix ans. Dès la saison suivante, à la tête du FC Porto, il décroche le championnat du Portugal et la coupe de l'UEFA! Pour faire vite, on ne va parler que des titres MAJEURS, qu'il a remportés. L'année suivante (toujours champion du Portugal), il grimpe encore un étage en s'adjugeant la Ligue des Champions face au Monaco de Didier Deschamps !



On peut l'aduler ou le détester. L'homme, un brin provocateur,ne laisse pas indifférent. Mais on s'incline tel le pénitent, devant son palmarès.

Devant une telle réussite, l'homme est forcément très courtisé. L'Europe entière se l'arrache, et c'est finalement le porte-feuille le mieux garni qui rafle la mise. En l'occurrence celui de de Roman Abramovitch propriétaire de Chelsea. A peine débarqué Outre Manche, José donne deux titres de champion consécutifs à Chelsea ! Mais échoue d'un tout petit tir au but en finale de la Ligue des Champions contre ...Manchester United. Cela reste aujourd'hui comme son seul gros échec !


En Italie il devient un demi-Dieu

Lorsqu'il débarque à l'Inter de Milan, il ca ajouter deux nouveaux titres de champions au palmarès déjà bien garni des Interistes, mais surtout, porter le club transalpin au sommet du football continental, en lui offrant la coupe aux grandes oreilles tant désirée depuis...45 ans ! Tu l'auras remarqué, l'ami José a été champion dans trois pays différents.



En Espagne, le titre s'envole petit à petit.

Car avec huit points de retard à sept journées de la fin, José aura du mal à ce que son Real rattrape le grand Barça. Une équipe qu'il va devoir affronter quatre fois en cinq semaines. Dont une fois en demi-finale de la Ligue des Champions. Un objectif qui reste prioritaire dans l'esprit du technicien. Ce titre suprême qu'il a déjà remporté deux fois dans deux clubs différents (à l'instar de Hernst Happel avec Feyenoord en 1970 puis Hambourg en 1983 ainsi qu' Ottmar Hitzfeld avec le Borussia Dortmund en 1997 et le Bayern de Munich en 2001). En cas de victoire, José serait le premier à le remporter trois fois avec trois clubs différents. Le premier à le remporter deux fois consécutivement avec deux clubs différents également !

C'est peut-être ça la carotte finalement ?