Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le ballon d'or


Qu'est-ce qu'un article sur le ballon d'or vient foutre en "une" en plein mois de juin, tu vas me dire ? Ben lis la suite...


© Orlando Florin Rosu - Fotolia.com
© Orlando Florin Rosu - Fotolia.com
Même si les critères de la récompense individuelle suprême ont beaucoup évolué depuis 1956, il demeure quand même quelques incohérences. A ce propos, je compte sur toi ami lecteur pour me donner ton (im)pertinent avis. Bon, ça se termine quand une saison de foot ? Au mois de mai ou au mois de décembre ? Ne serait-il pas plus logique, voire judicieux, que d'attribuer le précieux trophée au terme du championnat en cours ? Ou de la compétition internationale ayant lieu la même année ? Ça clôturerait la saison et non l'année civile, pendant laquelle un joueur peut avoir changer de club,d'entraîneur, etc, etc..

Le bal des lésés

Jusqu'en 1994, le ballon d'or était attribué à tout joueur de nationalité européenne évoluant dans un championnat du vieux continent ! Ça n'a jamais provoqué à l'époque un quelconque soubresaut socio-politique. T'imagines aujourd'hui ? Les hautes instances se sont quand même aperçues qu'avec l'émergence de joueurs africains ou sud-américains, ça allait vite pas l'faire. Le premier bénéficiaire de ce nouveau règlement, fut Georges Weah (1995). On ne peut que s'en féliciter. Sauf peut-être le Finlandais Jari Litmanen, privé malgré lui de toutes compétitions internationales avec sa sélection. Parce que Jari, cette année là, il avait éclaboussé l'Europe de son talent avec l'Ajax. Mais bon, on ne peut pas tout avoir.

Rendons à César...

Une fois ce point de règlement rectifié, on s'est quand même posé la question de savoir si avant 1995, il y en a pas qui se serait fait enfler. Penses-tu !! En 1986, (année de la célèbre main de Dieu), tu crois qu'Igor Belanov était meilleur que Maradona ? Tu rigoles hein ? Pas sûr que "le Pibe" il en aurait pas piqué un à Platoche ou à Paulo Rossi...au moins!! S'apercevant vite de cette incohérence, on se dépêcha de lui en attribuer un pour l'ensemble de sa carrière. L'honneur fut sauf...

Quel jury ? Quels critères ?

Jusqu'en 2009, le ballon d'or était attribué par un jury international, composé de journalistes spécialisés. Ça fonctionnait pas mal. Ledit jury s'évertuant à concilier de la manière la plus pertinente, les qualités individuelles du joueur conjuguées avec ses performances en club, ou (et) en sélection. A ce jour, on a pu simplement s'offusquer devant la nomination de Keegan plutôt que Rensenbrinck (1978), Baggio au lieu de Bergkamp (1993), Stoichkov à la place de Romario (1994...foutu règlement), ou encore Figo en lieu et place de Zizou (2000). La plus grosse incohérence restera à jamais la victoire du poète Cannavaro en 2006 !!! Cinq, voire six joueurs auraient dû le devancer...

Les sportifs votent

Depuis juillet 2010, le ballon d'or France Footbal fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l'année FIFA, pour devenir le « FIFA Ballon d'or ». Il est attribué par des capitaines de sélections nationales, des sélectionneurs et des journalistes. Sur le fond, c'est plutôt une bonne idée. Mais la balance établie, entre les qualités du joueur et ses résultats, ne penche-t-elle pas un peu trop désormais vers le premier critère ? Demande à Wesley Sneijder !!! En 2010, il a été champion d'Italie, vainqueur de la coupe du même pays, vainqueur de la Ligue des Champions et Vice-Champion du Monde!!! Le problème, c'est qu'avec l'ancien mode de scrutin, c'est lui qui aurait été couronné à la place de Messi! Tu crois qu'on va y arriver un jour ?