Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le Stade Rennais trop naïf


Dominateurs une grande partie de la rencontre, les Bretons ont sombré face au réalisme italien.


Les Rennais ont passé une très mauvaise soirée au Stadio Friuli à Udine. Déjà en s'inclinant 2 buts à 1 contre le cours du jeu, puis en perdant Mangane et Boukari sur blessure. Les joueurs de Frédéric Antonetti devant même terminer la rencontre à dix, puisque les trois changements avaient été effectués. Au delà de la déception due à la défaite en elle-même, c'est surtout un énorme sentiment de frustration qui devait habiter la colonie bretonne. Parce qu'en terme de contenu, les Rennais ont fait plus que jeu égal avec leurs adversaires, se créant les de plus nombreuses et meilleures occasions.

Le hold up parfait

Que Di Natale parvienne à égaliser suite à l'ouverture logique du score par Hadji ? Le gars a malheureusement l'habitude de convertir en but la moindre demi occase qui se présente à lui. Ça, les Français le savaient. Ce qui est beaucoup plus rageant c'est que les coéquipiers de Kader Mangane ont eu maintes fois la possibilité de faire le break. On pense notamment à cette reprise décroisée de Hadji repoussée par le poteau. Et il y en a eu d'autres. Beaucoup d'autres. A rater toutes ces opportunités, on s'est dit alors que les Bretons allaient s'en mordre les doigts. Et c'est bien ce qui est arrivé à sept minutes du coup de sifflet final, quand Armero battait Costil d'une frappe croisée.

Mental et epérience

C'est ce qui a cruellement manqué à l'équipe d'Antonetti. Et un peu de chance. Mais celle-ci, encore faut-il savoir la provoquer. Quand Hadji voyait sa reprise heurter le poteau et fuir le cadre, Armero regardait la sienne également toucher le montant et finir sa course au fond des filets ! Quel dommage. Les Rennais ont peut-être plus perdu qu'une simple bataille dans l'affaire. Une qualification qui s'éloigne, deux joueurs à l'infirmerie et un moral qui risque de s'étioler avant la prochaine réception de Nancy dimanche en championnat.
© Per Tillmann - Fotolia.com
© Per Tillmann - Fotolia.com