Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le Real pose ses jalons


Quand on a l'opportunité de disputer sa première rencontre un jour avant son concurrent le plus sérieux, autant envoyer un message fort.


Est-ce le discours qu'a tenu José Mourinho à ses joueurs avant qu'ils ne pénètrent sur la pelouse de La Romareda pour y affronter le Real Saragosse ? Peut-être. Les Madrilènes n'ont en tout cas pas fait dans la dentelle et ont fait voler en éclat leur hôte du jour (0-6) et s'installent (provisoirement ?) à la première place du classement. Il faudra pour le savoir attendre ce soir la dernière rencontre qui opposera le FC Barcelone à Villareal. Les Blaugranas seront-ils capables d'infliger une défaite encore plus cuisante ? Et Messi fera-t-il aussi bien que Cristiano Ronaldo qui a ouvert son compteur par un triplé ? Réponse ce soir.

Malaga, le PSG espagnol ?

Valence et Séville ont honoré leur statut d'outsider en s'imposant devant Santander et Malaga. Ce dernier, actif sur le marché des transferts comme l'a été en France le Paris Saint-Germain, a raté son entrée en matière. A l'instar des Parisiens d'ailleurs. Nul doute qu'une fois la mayonnaise prise, la musique ne sera plus la même. On serait surpris en effet que le président Abdullah ben Nasser Al-Thani, après avoir attiré Martin De Michelis et Julio Baptista la saison dernière, puis cette année Ruud van Nistelrooy, Nacho Monreal ainsi que les internationaux Jérémy Toulalan, Joris Mathijsen et Joaquín Sánchez Rodríguez plus Santiago Cazorla (le joueur le plus cher de l'histoire du club, arrive en juillet), se contente de jouer les faire valoir. La Liga s'annonce elle aussi des plus passionnantes..