Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le PSG fidèle au rendez-vous


On en a pris l'habitude maintenant depuis plusieurs saisons. Le Paris Saint-Germain, qui tarde à retrouver une stabilité en haut du classement du championnat, s'est une nouvelle fois qualifié pour une finale de coupe.


15 finales depuis 1982, 8 victoires en coupe de France, 3 en coupe de la Ligue, les Parisiens n'ont pas dérogé à la règle en se qualifiant une nouvelle fois pour la finale de la coupe de France.

Le PSG fidèle au rendez-vous
Les hommes d'Antoine Kombouaré n'ont pas tremblé hier soir dans un stade Jean Bouin plein comme un œuf. Face à une valeureuse équipe angevine, mais sans doute trop inhibée, les Parisiens ont su éviter le piège en prenant le jeu à leur compte, démontrant pour l'occasion leur regain de forme actuel. En obtenant le droit d'aller défendre leur trophée le 14 mai prochain face à Lille, les coéquipiers de Mamadou Sakho ont du même coup quasiment valider une participation en coupe d'Europe la saison prochaine. Toujours en course pour la qualification en Ligue des Champions (4ème à 1 point de Lyon), le PSG validerait sa participation en Ligue Europa même en cas de défaite en finale contre Lille, si ces derniers restent sur le podium.

Kombouaré fait tourner

Soucieux de l'importance des futures joutes en championnat, Antoine Kombouaré avait laissé au repos les "papys", Claude Makélélé et Ludovic Giuly, offrant du temps de jeu à Mathieu Bodmer et Marcos Cearà. Bien lui en a pris puisque c'est le premier nommé (après une première tentative au bout de 2 minutes de jeu) qui ouvrait la marque d'un judicieux extérieur du droit, à la réception d'un centre en retrait de Nenê. Ce dernier juste après la pause doublera la mise pour mettre les siens sur orbite, avant d'offrir le 3ème but à Hoarau, juste après la réduction du score par Renouard.

Jallet le polyvalent

Au delà d'une profondeur de banc retrouvée, Antoine Kombouaré possède en Christophe Jallet un joueur offrant des choix multiples. Car le natif de Cognac (d'ailleurs spécialisé en œnologie), peut indifféremment évoluer défenseur latéral ou milieu excentré, voire défensif! Une corde supplémentaire à l'arc de Kombouaré afin de pouvoir viser avec la même précision sur les deux tableaux.