Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le Lyon est mort et enterré !


En s’inclinant à Reims (1-0) l’OL a subi sa 3e défaite consécutive, du jamais vue depuis 11 ans. Du coup c’est l’ASSE qui en profite pour lui chiper la 3e place.



L’année 2013 pour l’Olympique Lyonnais est décidément l’année de la loose. 3 défaites consécutives, on n’avait pas vu ça depuis 11 ans entre Rhône et Saône. Pire encore en s’inclinant ce soir à Reims (1-0) l’OL n’a pris que 2 points sur 15 possibles et se retrouve désormais 4e derrière son ennemi juré l’AS Saint-Etienne. Tout va mal à Lyon.

Lyon est à la rue

En s’inclinant ce soir à Reims on peut légitimement se demander comment l’OL pourrait revenir sur le podium tant le collectif semble fantomatique depuis plusieurs mois maintenant. Rien ni personne ne semble en mesure de sortir cette Olympique Lyonnais pathétique de sa spirale infernale. Lyon coule peu à peu et chaque match apporte son lot de frustrations et d’énigmes autour du club. Rémi Garde est-il l’homme de la situation, même si nous les FoOtix sommes persuadés qu’il l’est ? Jean-Michel Aulas a-t-il, à lui seul, provoqué le cataclysme qui touche l’équipe ? Les hommes clés de l’équipe, Gomis et Lisandro ont-ils baisser les bras ?

Depuis début 2013 Lyon est tout simplement méconnaissable. La trêve a cassé quelque chose, on n’a pas cessé de le constater. Le championnat est encore loin d’être terminé mais les gones semblent avoir déjà lâcher prise au plus grand dam de leur entraîneur qui réclamait de l’envie et de la détermination usant même une métaphore très appropriée vu les circonstances, « on doit avoir la bave aux bords des lèvres » . Et force est de constater que la volonté du coach n’a pas été respecté tant les lyonnais se sont fait bouffer par des rémois plein d’enthousiasme. Heureusement que Vercoutre, seul cadre à tenir son rang, était inspiré.

A Reims, Lyon a vécu un cauchemar

Le score de 1-0 est très flatteur pour les gones. Si Reims avait gagné par 2-3 buts d’écart il n’aurait rien eu à redire tant les rémois ont allumé la cage de Vercoutre tout au long de la partie. Sans un grand Vercoutre l’humiliation aurait été plus grande. Le portier lyonnais a fait des miracles devant Fofana (5e) et Glombard (12e) avant d’être sauvé par son poteau sur une frappe de Diego (50e). Sur son côté gauche, le brésilien a fait vivre un enfer à Dabo grâce à sa pointe de vitesse affolante. Et ce qui devait arriver arriva. Pour le stopper, Bisevac a fait faute dans sa surface. Conséquence : carton rouge pour le Serbe, carton jaune pour Vercoutre et penalty transformé par Krychowiak (53e) qui lui aussi a été énorme ce soir.

Les semaines passent et se ressemblent à Lyon et on se demande sérieusement comment ils pourraient se sortir de ce bourbier. Amis Lyonnais arrêtez de creuser vous êtes déjà au fond du trou !