Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le Borussia Dortmund pas mieux que l'OM


La hiérarchie européenne est-elle en train d'être bousculée ? Ou bien s'agit-il d'un simple retard à l'allumage chez les ténors ?


Toujours est-il qu'aussi bien en France, en Allemagne, en Italie en Angleterre qu'en Espagne, les favoris ou même champions en titre, éprouvent quelques difficultés à honorer leur statut, et démarrer leur saison correctement. De l'autre côté des Alpes, les réactions ne sont pas fait attendre. Le président interiste Massimo Moratti a déjà viré manu militari son entraîneur Gian Piero Gasperini au bout de trois journées. Le rival rossonero n'en est pas encore arrivé là, mais n'a toujours pas gagné un match en trois journées, et pointe à une peu glorieuse 14ème place.

Seul Manchester

En Liga on assiste aux mêmes balbutiements, d'autant plus inquiétants que rarissimes du côté du Barça et du Real. Certes la situation de l'un et l'autre n'a rien de dramatique mais on était plus habitué à un démarrage plutôt "fusée Ariane", que percheron normand. Un état de fait qui n'indispose pas Manchester United en Angleterre, surmotivé par la concurrence du voisin citizen. Mais Arsenal, qui jusqu'à présent fait partie du big four, s'est mis, bien contre son gré, au diapason de ses concurrents continentaux.

L'OM et Dortmund inquiets

Arsenal, qui comble du hasard, se retrouve dans la même poule que l'Olympique de Marseille et le Borussia Dortmund en Ligue des Champions. Deux adversaires sujets aux mêmes vertiges et inquiétudes. L'OM, vient d'obtenir sa première victoire en championnat au bout de sept journées ! Contre un promu qui n'a jamais connu la Ligue 1 et qui a joué à 10 toute une mi-temps. Sans parler de la prestation des Phocéens, empruntée et brouillonne. Outre-Rhin, le Borussia Dortmund, champion en titre, est logé à la même enseigne. 11ème au classement, trois défaites et le doute qui s'installe. Mercredi prochain les deux équipes se rencontreront au stade vélodrome pour le compte de la Ligue des Champions. Et bien malin qui peut dire aujourd'hui lequel des deux profitera de ce rendez-vous pour se relancer...et enfoncer l'autre !