Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Le Bayern prend le pouvoir


Brillants vainqueurs à Kaiserslautern, les Münichois désormais leaders, sont bien décidés à faire la course en tête.


Sera-ce l'année du Bayern de Münich ? Après une saison 2010-2011 ratée, c'est ainsi qu'est considérée au sein du club bavarois une 3ème place en championnat, les joueurs de Jupp Heynckes ont la réelle envie de remettre les pendules à l'heure. Après une première journée de Bundesliga qui a semé le doute (défaite à domicile contre Mönchengladbach), les coéquipiers de Philipp Lahm ont vite rectifié le tir en allant s'imposer dans les tous derniers instants à Wolfsburg. Premier boulot. Le deuxième consistait à franchir sans encombre le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Mario Gomez ne doute pas

Lors du match aller de cette compétition contre Zürich, les Allemands ont proprement fait le travail. Un 2-0 au compteur correspondant au minimum syndical, tant les Münichois se sont créés d'occases. Dont un paquet vendangées, surtout par leur avant-centre Mario Gomez. Qu'importe, lors du match retour remporté en terre helvète (1-0), c'est bien super Mario qui a inscrit l'unique but de la rencontre. Ce week-end, il a démontré à ceux qui en doutaient encore, qu'au niveau mental, il fallait pas la lui faire. Un hat-trick couronnant le succès des siens, le propulsant du même coup en tête du classement des buteurs (en compagnie de Cissé et Huntelaar). Reste maintenant à se coltiner les Britishs de City en poule. Avec en filigrane une finale de Ligue des Champions qui se déroulera à...l'Allianz-Arena !!

Schalke 04 se refait la cerise

A l'instar de son rival bavarois, Schalke 04 le récent demi-finaliste de la League des Champions, a entamé la saison en prenant une belle bralée à Stuttgart (3-0). On a alors pensé que la série noire continuait pour l'équipe de Ralf Rangnick, traumatisée par l'humiliation que leur avait infligée Manchester United, les ramenant du même coup à leurs chères études. C'était sans compter sur le réveil aussi soudain qu'inattendu de leur buteur néerlandais Klas Huntelaar. Qui allait se remettre à enfiler des buts comme des perles, permettant à son équipe de remporter deux victoires de suite. La troisième, acquise au dépens de Mönchengladbach (1-0), a vu l'éternel Raul également retrouver le chemin des filets, et Schalke 04 devenir dauphin du Bayern.