Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Latinos ou Anglosax ?


Les deux premiers quarts-de finale de la Ligue des Champions vont nous offrir des confrontations latino-anglosaxonnes, et ça on adooooooore !


Car c’est là que le pronostic s’avère le plus compliqué

Latinos ou Anglosax ?
Qui entre le mental et la technique, entre la « grinta » et l’engagement ou bien le physique et la tactique va l’emporter ? On n’en sait rien et on aime ça. Bon. Y a quand même quelques trucs à observer de plus près ce soir.


D’abord, les deux équipes latines, le Real de Madrid et l’Inter de Milan reçoivent.

Si les Espagnols n’aiment pas ça, les Ritaux s’en foutent royalement. Ensuite Tottenham atteint pour la première fois de son histoire ce stade de la compétition, et en son sein évolue un certain…Rafael Van der Vaart. Pourquoi je m’arrête sur lui ? Pour trois raisons. D’abord parce qu’il va affronter son ancien club, puis parce que Rafael est né d’une mère espagnole et également parce que quand un Batave joue contre un Espingouin il est surmotivé !!! Surtout depuis la dernière finale de Coupe du Monde…

Tottenham n’a rien à perdre et ne part pas avec les faveurs du pronostic. Mais le Real vient de s’incliner ce week-end à la maison contre …Gijon, ce qui peut paraître une anomalie. Pas de Ronaldo et pas de Benzema. Autant dire que le pouvoir offensif des joueurs de Mourinho en prend un sérieux coup dans l’aile.
Donc un Real pas dans les meilleures dispositions.



De l’autre côté, l’Inter de Milan qui reçoit Schalke 04 vient de se faire fesser par son frère ennemi dimanche. 3-0 et puis s’en va contre le Milan AC.

En face, Schalke 04 qui n’a à son palmarès européen qu’une modeste coupe de l’UEFA remportée en 1997 ! Autant dire que débats paraissent déséquilibrés. Et bien pas tant que ça. Depuis toujours, l’Allemand ne connaît ni la peur ni la pression. Et cette année figure-toi, que l’attaque de Schalke est menée par…le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des Champions, à savoir Monseigneur Raul. Autant dire un bel atout dans sa poche. Et puis pour bien préparer ce choc, les Allemands, bien que modestes 11èmes de leur championnat, sont allés s’imposer 2-0 à Sankt-Pauli lors de la dernière journée..

Alors ami lecteur, j’attends maintenant que tu me fasses un petit pronostic.

C’est à toi !

Bruno Ahime