Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


La coupe de tous les records


Si la finale de la coupe de ligue ne restera pas dans les annales, elle a tout de même permis d'allègrement alimenter les statistiques.


Flickr - Coupe de la ligue
Flickr - Coupe de la ligue
On est bien d'accord, on n'a pas assisté à une grande finale entre Marseillais et Montpelliérains. Engagée, fermée, la partie ne s'est décoincée qu'à dix minutes de la fin par l'ouverture du score de Taiwo. Elle aurait toutefois pu changer de physionomie, si Mandanda n'avait réalisé l'arrêt idoine devant Saihi (22') ou si la frappe déviée de Valbuena n'avait heurté le poteau de Pionnier (33'). Elle aurait également pu se débrider plus vite, si Monsieur Gautier n'avait pas attendu la...64ème minute pour brandir sa première biscotte!!

Taiwo le sauveur.

Ce genre de rencontre se joue souvent sur des détails, a-t-on l'habitude de dire. Plus fréquemment par le biais d'un coup de pied arrêté. Bien que les équipes et les entraîneurs le savent, celle-ci n'a une fois de plus pas dérogé à la règle. Et c'est tout un symbole que ce soit Taye Taiwo qui ait inscrit l'unique but de la rencontre. Après six ans de bons et loyaux services, l'international nigérian, qui ne prolongera pas son contrat, offrait du même coup son cadeau d'adieu à l'OM. Une semaine après avoir fêté ses 26 printemps. Pas mal.

Trois pour la Desche, quatre pour Camara.

La dernière édition a par contre généré de nouveaux records. L'OM est le premier club à conserver son titre, Didier Deschamps est le premier entraîneur a avoir remporté trois fois l'épreuve (2003,2010,2011), ainsi que deux fois consécutivement. Souleymane Diawara quant à lui, est le premier joueur a soulever quatre fois le trophée (2004,2009,2010,2011). Le défenseur Rod Fanni, qui s'autoproclamait "chat noir" de circonstance, a semé le doute dans l'esprit des plus superstitieux. Jamais deux sans trois dit-on ? Car après s'être incliné par deux fois en finale de cette compétition (2006 avec Nice et 2009 avec Rennes), le véloce défenseur a enfin été récompensé! Ce qui n'est pas le cas de son adversaire Cyril Jeunechamp, qui vient de perdre lui sa 3ème finale (Coupe de France 1996 avec Nîmes et Coupe de France 2002 avec Bastia)!