Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


La coupe de France est trop magique


Paris est magique, c’est sûr. Mais la Coupe de France l’est encore plus. C’est sans doute la raison pour laquelle, hier, le club de la capitale et ses stars ont été éliminés par le modeste club d’Evian Thonon Gaillard. Résultat, on retrouve quatre modestes équipes en demi-finales de la Coupe de France. Oui c’est beau, oui c’est agréable de voir d’autres équipes à ce niveau et surtout de percevoir la joie de ses fans. Mais l’une de ses quatre équipes ira donc représenter l’Hexagone en Europe, la saison prochaine.


La coupe de France est trop magique
Mercredi soir, belle soirée pour les amateurs de ballon rond. Coupe d’Italie, Premier League, play-offs en Belgique, mais surtout, pour les français, la Coupe de France. Cette compétition, banale, l’est beaucoup moins lorsque des amateurs parviennent à bousculer les gros, jusqu’à parfois faire partie de l’élite. Ces exploits, ils sont aussi beaux qu’étonnants.

Le PSG voulait la gagner sans la jouer
Hier, le PSG en a subit un petit. Evian Thonon Gaillard, c’est quand même un club de Ligue 1. Mais qui s’attendait à voir le club qui a failli sortir le grand Barça de la Ligue des Champions, buter puis tomber face aux savoyards. Leonardo, peut-être. Car « cette équipe est faite pour l’Europe », dit-il avec raison, qui sait ? Parce qu’Ibrahimovic, Menez, Pastore pour ne citer qu’eux, n’avaient pas l’air de vouloir jouer, hier. Résultat, le suédois a réalisé un mauvais match ponctué par son raté lors des tirs au but, tandis que Menez a été transparent, et que le match de Pastore ne se résume presque qu’à son très joli but.

Des affiches de rêve
Bref, ETG est passé en demi, le PSG à la trappe. Après le match, c’était l’heure du tirage. Troyes recevra Bordeaux tandis que Lorient se déplacera à Evian. De belles affiches de milieu voir bas de tableau en Ligue 1. Pour les supporters concernés, c’est magnifique. Quatre modestes équipes peuvent viser le Graal dans un opus très ouvert de cette Coupe de France. Mais pour les spectateurs neutres, la coupe de France, ce sera surement pour l’année prochaine. Pareil, et même pire, à l’étranger, qui pourrait être intéressé par une finale Lorient-Bordeaux ? Pas grand monde…

Un figurant en Europe
L’une des quatre équipes citées plus haut ira donc en Europe. Là encore, c’est beau pour ses supporters. Mais imaginez Troyes ou Evian en Europe. Ne le cachons pas, ce serait un flop pour la France. Avec Lorient et Bordeaux, ce serait sans doute à peine mieux. Des points importants au coefficient UEFA pourraient être perdus, ou plutôt pas gagnés. Et chaque saison ratée au niveau européen a une incidence sur le classement du championnat, surtout vu la permanente menace portugaise.

La faute à qui ?
Mais si les petits arrivent au bout, c’est pour quelles raisons ? La Coupe de France donne des ailes. La légende est connue, l’exploit est imaginé. Cela crée un certain engouement dans le chef des petits. Résultat, ils arrivent sur motivés là où les grosses équipes vont jouer avec une équipe B ou un onze qui jouera les mains dans les poches. Le rapport de force diminue donc inévitablement et la surprise est d’autant plus possible.

En bref, la France risque de se mordre les doigts. La coupe de France c’est beau, mais pouvoir vendre une finale à l’étranger, c’est bien aussi. Envoyer de bons représentants en Europe, c’est encore mieux. Mais finalement, ceux qui vont en pâtir, c’est le haut de tableau de la Ligue 1. Fallait la jouer, cette coupe de France.