Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


LDC / Pas de derbys en demis


En début d’après-midi, le tirage au sort effectué à Nyon a rendu son verdict concernant les affiches des demi-finales de la Ligue des Champions. Si tout le monde espérait deux grands classiques 100% allemands et espagnols, on aura droit à des tout aussi alléchants Bayern-Barcelone et Real Madrid-Dortmund. Ca reste pas mal. Rendez-vous les 23 et 24 avril prochain.


Bayern Munich-FC Barcelone : Le choc des titans

LDC / Pas de derbys en demis
Ce sera la grande affiche de ces demi-finales. Le match tant rêvé entre les deux meilleures équipes de ces dernières années. Deux équipes au jeu chatoyant et porté vers l’avant qui promet des étincelles. Surtout, pour la première fois depuis de nombreuses années, le barça ne partira pas favori de cette confrontation. Si les résultats sont toujours présents avec donc cette demi finale et les treize points d’avance sur le Real Madrid en Liga, on a vu que les catalans pouvaient être mis en danger. Leur qualification plus que compliquée face au Paris Saint-Germain a démontré que l’armada blaugrana pouvait être fragilisée. Avec une défense décimée par les absences de Mascherano et Puyol ainsi que les performances irrégulières de Pique, l’arrière-garde catalane a beaucoup subi face aux assauts du PSG. Si c’est passé après deux matchs nuls compliqués, il faudra un tout autre Barcelone pour espérer rallier Wembley.

En effet, face à eux se dressera la muraille bavaroise et ses statistiques hallucinantes. Avec 36 victoires et seulement cinq défaites toutes compétitions confondues en 49 rencontres, et 16 victoires lors de ses 17 dernières rencontres, le Bayern Munich écrase l’Allemagne et est en train de faire pareil en Europe. Après s’être fait peur en huitièmes contre Arsenal, les hommes de Jupp Heynckes se sont baladés face à la Juventus en remportant les deux matchs sur le score de 2-0. Une démonstration de force comme on en voit rarement à ce niveau. Après avoir perdu sa finale dans son Allianz Arena la saison passée face à Chelsea, les munichois sont obnubilés par ce rêve européen. Surtout que sur la scène nationale, ils ont déjà plié le championnat et disputeront la finale de la coupe face à Wolfsbourg une semaine avant le match aller. Solide défensivement et avec son armada offensive sans équivalent (Ribery, Mandzukic, Robben, Gomez, Müller, Kroos, Pizarro,Shaqiri) le club allemand est devenu au fil de la saison l’ogre de la compétition. Dans un grand jour, personne ne peut les arrêter, pas même le barça. Verdict le 1er mai.

Borussia Dortmund-Real Madrid : Le duel de la dernière chance

Tous les deux vainqueurs de leur championnat respectif la saison dernière, Dortmund et le Real en sont au même point cette saison. Tous les deux sont largués en championnat et ont déjà perdu leur titre. Dans le même temps, la qualification pour la prochaine C1 est quasiment assurée (10 points d’avance pour Dortmund sur le 4ème, 14 pour le Real). Pour éviter une saison blanche, il ne reste plus que cette Ligue des Champions. Un bel objectif quand même. Miraculé au tour précédent en arrachant une qualification controversée au bout du temps additionnel face à Malaga, le Borussia est l’invité surprise de ces demi-finales. Si l’on connaissait les qualités de la bande à Jürgen Klopp, double championne d’Allemagne en titre, les voir titiller le sommet de l’Europe n’était pas forcément attendu, surtout après leur campagne désastreuse la saison passée terminée à la dernière place de leur groupe. Mais alors qu’un cycle pourrait être tourné avec les possibles départs de nombreux cadres (Hummels, Lewandowski, Götze…), le club de la Ruhr a une très belle occasion d’aller chercher pourquoi pas sa deuxième C1, seize ans après la victoire de l’équipe emmenée par Sammer, Berger ou encore Chapuisat.

Surtout qu’ils connaissent bien l’adversaire. En effet, les deux équipes se sont déjà affrontées en phase de poule. Avantage aux allemands avec une victoire 2-1 au Westfallenstadion avant un match nul 2-2 au retour. Mais comme on le sait, les matchs à élimination directe sont différents. Le Real a déjà tout perdu et rêve désormais seulement à conquérir une dixième Ligue des Champions après laquelle ils courent depuis plus de dix ans. José Mourinho se verrait lui aussi bien rentrer dans la légende en menant une troisième équipe au titre suprême après Porto et l’Inter avant de se tirer de l’Espagne. Ce serait certainement un bel happy end qui rendrait tout le monde content. Dans le contexte tendu qui règne au sein de la « casa blanca » en ce moment, ce ne serait pas de trop. En tout cas, on se régalera quoi qu’il arrive avec le jeu supersonique prôné par la bande de potes menée par ce taré de Klopp et ce Real qui retrouve son meilleur niveau depuis quelques temps.

Par Maxime Caze

le-sport-et-moi.net



Le programme :

  • 23/04 20:45 Bayern Munich-FC Barcelone
Allianz Arena
  • 24/04 20:45 Dortmund-Real Madrid
Signal Iduna Park
  • 30/04 20:45 Real Madrid-Dortmund
Santiago Bernabéu
  • 01/05 20:45 FC Barcelone-Bayern Munich
Camp Nou

Par Maxime Caze