Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


L'exploit du FC Porto


Au terme d'un match retour incroyable, les joueurs d' André Villas Boas se sont qualifiés pour la finale de la coupe du Portugal.


Battus dans leur stade du Dragon 1-3 par Benfica lors de la demi-finale aller, les " Dragoes" ont réussi l'exploit de renverser la vapeur.

Falcao - Fc Porto- footballblog.co.uk
Falcao - Fc Porto- footballblog.co.uk
Inutile de revenir sur la rivalité qui existe depuis toujours entre les deux plus grands clubs portugais. Cependant, elle rehausse à chaque fois la performance, voire l'exploit que réalise l'un ou l'autre face à son rival. C'est ce qui s'est passé hier soir stade de la Luz. Vainqueur lors de la demi-finale aller à l'extérieur (3-1), Benfica partait logiquement avec les faveurs du pronostic en accueillant son hôte pour le match retour. Excès de confiance, un brin de suffisance, manque de motivation ? Toujours est-il que les "Portuenses" ont profité de l'opportunité pour se qualifier au terme d'un match incroyable! Trois buts signés Joao Mountinho, Hulk et Falcao contre un pénalty transformé par Cardozo en fin de match, permettront donc à Porto d'affronter Guimaraes en finale. Benfica avait peut-être encore la tête à Eindhoven...

Le Milan AC devra s'arracher

Caracolant en tête du Calcio avec six points d'avance, les joueurs de Massimiliano Allegri, désireux de réaliser le doublé coupe championnat, sont tombés de haut hier soir sur leur pelouse en devant se contenter d'un match nul (2-2) face à Palerme pour le compte de la demi-finale aller de la coupe d'Italie. L'ouverture rapide du score par Ibrahimovic laissait pourtant penser à une formalité. Mais plutôt que d'enfoncer le clou, les Milanais allaient se faire rejoindre puis dépasser. Palerme méritant même de faire le break. C'est encore Ibrahimovic, au terme d'un duel acharné dans la surface adverse, qui permettait à Emanuelson d'arracher une égalisation inespérée. Le match retour s'annonce chaud bouillant.

Arsenal trébuche encore.

Arsenal a perdu gros hier soir pour le compte du match en retard contre Tottenham. En cas victoire, les joueurs d'Arsène Wenger avaient l'occasion de se rapprocher à quatre points du leader Manchester United. Mais les Gunners n'ont pu obtenir mieux que le partage des points (3-3) après avoir mené 3-1 contre les Spurs. Et comme dans le même temps Chelsea est allé s'imposer à Birmingham, c'est également la deuxième place qui s'envole. Dure soirée pour les canonniers...

Tonio Mameiro