Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


L’équipe Crédit Agricole fait escale à Bordeaux


Après avoir entamé son aventure le 9 mars dernier à Lyon, le Crédit Agricole organisait une nouvelle journée de pré-sélection à Bordeaux dans l'optique de définir l'équipe Crédit Agricole. Une équipe qui affrontera une sélection d'anciens internationaux français après un stage à Clairefontaine sous la houlette du staff de l'Equipe de France.


L’équipe Crédit Agricole fait escale à Bordeaux

Ce samedi 23 mars restera très certainement gravé dans la tête de toutes celles et tous ceux qui ont eu la chance de participer à cette nouvelle étape de l'équipe Crédit Agricole. Ils étaient soixante-dix-huit au total à montrer l'étendue de leur talent, au sein du complexe de la Plaine du Haillan, le célèbre centre d'entrainement des Girondins de Bordeaux. En compagnie des directeurs techniques nationaux présents à Bordeaux, les joueuses et joueurs d'âges différents ont pris part à cette belle fête du football amateur dans la bonne humeur. Une initiative louable qui résulte du partenariat long de plus de quarante ans entre le Crédit Agricole et le football français.
 

Sous les yeux de grands noms du ballon rond


Les six équipes composées de filles et de garçons étaient réparties en deux groupes de trois formations. A l'issue des matches de poules les troisièmes s'affrontaient entre eux, de même pour les seconds alors que les premiers se rencontraient en finale de cette nouvelle édition. Dans le fair-play et la convivialités, les participants ont fait preuve d'une adaptation très rapide alors que la plupart d'entre eux ne se connaissaient pas à l'entame du tournoi. Chaque équipes étaient composées de joueurs et joueuses allant des catégories U17 à séniors. Les rencontres de vingt-cinq minutes ont été d'une intensité et d'un engagement de tous les instants, pour le plus grand plaisir des superviseurs de renom présents, Bruno Bini et Johan Micoud. L'ancien défenseur international Luc Sonor était également de passage.


Sous le regard expert de ces derniers, toutes et tous ont fait preuve de conviction en restant respectueux de leurs adversaires, partenaires d'un jour ainsi que du corps arbitral. Une belle image du football amateur, que l'on aimerait voir plus souvent. La qualité était également au rendez-vous, particulièrement côté féminin. A l'issue du tournoi ce sont finalement les membres de l'équipe bleue qui se sont imposés face aux orange. Après une finale de qualité mais quelque peu fermée, c'est aux tirs au but que la
décision s'est faite et pour le plus grand bonheur de Bruno Bini c'est une joueuse qui a inscrit le penalty décisif.




Bini ambassadeur emballé


Avant le début des rencontres, nous avons eu la chance de nous entretenir avec le très disponible et sympathique Bruno Bini, sélectionneur de l'équipe de France féminine. Un véritable passionné, pour qui l'apport du football amateur ne doit pas être sous estimé.


Le Daily Tomtoche (Thomas Grâce) & Me : "Comment avez-vous accueilli cette initiative à la fois du Crédit Agricole et de la FFF ?"


Bruno Bini : "Avec plaisir, car la Fédération Française de Football et le Crédit Agricole sont unis depuis 40 ans et puis surtout car elle s'occupe de tous les football, il s'occupe des équipes de France mais aussi de la proximité dans les régions et dans les départements Et puis j'ai trouvé l'initiative assez sympa déjà que les deux staffs soient réunis, que ça soit les garçons et les filles, mais aussi que des joueurs du football amateur puissent avoir le bonheur de passer un week-end à Clairefontaine et de jouer contre des anciens internationaux."


LDT : "On imagine que l'objectif de ce tournoi est de donner une vision commune du football, à travers la création de cette équipe mixte et d'âges différent"


B.B : "Tous les âges, mixtes, c'est un football diversifié ça va être assez sympathique et les gens sont motivés. A midi, y en a même qui sont venus me voir pour savoir ce qu'il fallait qu'il mange avant un match important (rires), c'était rigolo c'est bien."


LDT : "Allez-vous porter un regard particulier sur les joueuses lors de ce tournoi ?"


B.B : "Oui... c'est sur que je vais être un peu plus attentif, ça c'est la déformation professionnelle, mais on va regarder tout le monde."


LDT : "Quels seront vos critères de sélection ?"


B.B : "Il y a des critères "habituels" sur la valeur des joueurs mais ici on va aussi mettre en avant la mentalité, car si quelqu'un est un petit peu moins bon au niveau du foot mais avec un état d'esprit exceptionnel et qu'il mérite de vivre quelque chose de sensationnel on fera un effort aussi. On ne va pas prendre obligatoirement les douze meilleurs car on sera "embêté" si les douze joueurs sont tous des gardien(ne)s, je sais pas comment on va faire (rires)."


LDT : "Est-il prévu que vous preniez part à d'autres initiatives semblables ?"


B.B : "Moi ce sera à la demande de la FFF vous savez, tous les week-ends je vais voir des matchs, je travaille je vais dans les ligues et les districts et des fois je parraine des plateaux de jeunes filles et de jeunes garçons aussi."




La prochaine étape de la constitution de cette équipe aura lieu le 6 avril prochain à Lens. Les heureux élus seront connus au cours du mois d'avril et effectueront donc un stage de deux jours (20 et 21 avril) au sein du légendaire Centre Technique National de Clairefontaine. Ils seront quarante et un à avoir l'honneur d'effectuer ce stage. Chaque tournoi révélera douze sélectionnés et cinq autres le seront à travers les vidéos qu'ils ont posté sur la page Facebook de l'évènement. Ils ne seront toutefois plus que dix-huit à l'issue de ce stage et pourront se frotter à d'anciens internationaux le temps d'une rencontre. Nous retiendrons surtout que ce tournoi était avant tout une fête, celle du football, et de celles et ceux qui le pratiquent. Bruno Bini a définitivement raison lorsqu'il dit que "Le football ne fait pas de différence (...) Vous êtes tous les bienvenus, grands, petits, gros, maigres, beaux, moches, filles et garçons."


Pour ma part, c'était une journée très agréable sous le ciel couvert de Bordeaux, avec avant tout une très belle rencontre avec Luc Sonor qui n'a jamais arrêté de sourire, la découverte du centre d'entrainement des Girondins de Bordeaux qui est vraiment sensationnel et pour finir avec en prime une interview de Bruno Bini le sélectionneur de l'Equipe de France féminine.


Débat: Que pensez-vous de ce genre d'initiative autour du football amateur ?


Ali Benyahia