Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


L'Inter en consolante


Auteur d'un triplé historique la saison dernière (Scudetto, Coupe d'Italie et Ligue des Champions), l'Inter de Milan s'est qualifié hier soir pour la finale de la Coupe d 'Italie.


Deuxième du championnat, quart de finaliste de la Ligue des Champions et finaliste (en attendant mieux ?) de la Coupe d'Italie, beaucoup s''en contenteraient. Pas une équipe comme l'Inter de Milan dont le statut réclame beaucoup plus. Qui plus est après avoir réalisé la saison dernière sous l'ère Mourinho, un triplé historique. Alors après avoir laissé filer le titre chez l'ennemi juré, et subi une correction face aux Allemands de Schalke 04 en Ligue des Champions, Les Nerazzurri se devaient au moins de défendre leur titre en Coupe d'Italie.

Un trophée sinon rien

C'est désormais chose faite depuis hier soir. En se contentant d'un nul face à la Roma (battue au match aller 0-1 chez elle), l'équipe dirigée par Leonardo a gagné le droit d'affronter Palerme le 29 mai prochain au stade olympique de Rome. Une maigre consolation mais un titre qui s'il est remporté, ajoutera tout de même une ligne au palmarès déjà très étoffé des Interistes. La saveur ne sera pas identique à celle d'un Scudetto ou d'une coupe aux grandes oreille, mais le club milanais a l'obligation de gagner quelque chose.




Pipo Mamito