Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


L'Espagne au bout de la nuit


Il a fallu attendre la cruelle séance de tirs au but pour voir la "Roja" se qualifier pour sa troisième finale consécutive.


Un chef d'oeuvre tactique

On pourra se plaindre d'avoir assisté à un match plutôt fermé hier soir. Pas de buts, très peu d'occasions, les gardiens Casillas et Rui Patricio n'ont pas eu à déployer leur talent. Mis à part sur la série de tirs au but, en arrêtant chacun la première tentative de leur adversaire. Mais à y regarder de plus près, on a admiré les schémas tactiques mis en place par Bento et Del Bosque; Le Portugais avait décidé de presser l'adversaire très haut, dans l'optique d'empêcher la "Roja" de développer son jeu à une touche de balle et de trop faire courir son équipe. Pari réussi. Et de profiter du moindre contre pour lancer la fusée Ronaldo sur orbite. Plus compliqué. Car Del Bosque de son côté avait prévu un plan anti CR7. Avec Pique et Ramos jamais très loin d'Arbeloa en cas d'intrusion du danger numéro 1. Résultat, une bataille de tous les instants où les deux adversaires ont utilisé tous leurs atouts. Evidemment la tactique portugaise éprouve plus fortement les organismes. Ce qui a provoqué une domination espagnole durant les prolongations. Logique.

Un respect total

Au delà d'un plan strictement foutebollistique, il faut retenir l'attitude et le comportement de tous les acteurs. De quoi faire réfléchir certains. Dans une rencontre d'une telle intensité et avec un si gros enjeu, rien de nauséabond n'est venu ternir cette demi-finale. Des coups, il y en a eu. Des décisions arbitrales (très peu) contestables, aussi. Et pourtant. Pepe d'un côté et Ramos de l'autre, pas réputés pour écrire la plus douce des poésies, se sont montrés d'une sportivité exemplaire. Poignées de main entre adversaires, petits clins d'oeil, discipline et tolérance , voire une certaine complicité avec l'arbitre de la rencontre. On en redemande. Ces hommes ont un respect total. De leurs adversaires, de leurs supporters, de l'arbitre ainsi que du jeu que reste le Foutebol.