Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Kosovare Asllani, une pépite prête à briller


Kosovare Asllani a la technique et la vitesse des plus grandes. Pas les titres. Un palmarès logique pour son jeune âge (22 ans). Les Jeux Olympiques pourraient être l’heure d’une première récompense en sélection nationale pour la jeune attaquante que certains comparent à son illustre compatriote, Zlatan Ibrahimovic.


Elle aime faire démonstration de sa technique. Que ce soit sur le terrain ou sur ses vidéos pour l’UEFA, Kosovare Asllani (35 sélections, 6 buts) se fait remarquer par ses gestes techniques, appréciés du public. Son excellent toucher de balle associé à sa vitesse, l’attaquante devient quasi imprenable dans les duels. Un potentiel prometteur qui compense son inexpérience. Joueuse au gabarit léger (165 cm, 57 kg), elle subit néanmoins le traitement physique des défenseuses. La principale différence qui la distingue de l’expérimenté Zlatan Ibrahimovic, l’un de ses joueurs préférés.

Des qualités similaires et des terres communes. Tous deux sont originaires de pays de l'ex-Yougoslavie (le Kosovo pour elle, la Croatie et la Bosnie-Herzégovine pour lui). Ils sont également natifs de la Scanie (sud de la Suède). S’il a évolué dans le club de sa ville natale, Malmö, au début de sa carrière, ce n’est qu’en 2012 qu’Asllani revient s’illustrer dans la sienne, avec le Kristianstad DFF. Le retour de la jeune prodige qui inscrit un but tous les deux matches depuis le début de la saison suédoise.


EXPLOSER AU GRAND JOUR

Grande impression pour une première sélection. Pour son premier match avec l’équipe A en 2008, contre la Roumanie*, "Kosse" Asllani enchante tant les supporters que le sélectionneur Thomas Dennerby. Ses dribbles à l’appui, elle combine aisément avec Lotta Schelin. « "Kosse" a fait de grands efforts ce soir, soulignait le sélectionneur après cette rencontre en septembre 2008, elle nous apporte de la variété en attaque en jouant aussi bien dans l'axe que sur les côtés. »

Représentante de la Suède à l’Euro 2009, sa première participation à un tournoi international récompense une saison triomphante avec le Linköping FC. Artisane des victoires en Damallsvenskan**, Coupe et Supercoupe de Suède, elle s’impose comme titulaire au sein de son premier club professionnel. Elle le quitte et le retrouve. En 2010, l’expérience américaine au Chicago Red Stars ne sera qu'un bref interlude.

Surprise générale en 2011. Talentueuse lors des matchs de qualification à la Coupe du Monde (7 matches disputés sur 10 et 2 buts), elle ne figure pas parmi les sélectionnées, futures médaillées de bronze. Si elle peine encore à se montrer décisive, Asllani semble avoir gagné sa place de titulaire. Elle pourrait profiter des Jeux Olympiques pour exploser au grand jour. D'autant plus qu'elle y fêtera ses 23 ans au lendemain de l'alléchant Suède - Japon (28 juillet). Avec pourquoi pas un joli cadeau en récompense.

Adeline CARRIAT pour une-deux.net

*Victoire 2-0 pour la Suède.
**C'est le nom du championnat suédois de football féminin.

Oicem Saidoun