Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


J'accuse...


Mesdames, Messieurs, l'heure est grave. Depuis maintenant une dizaine de matches de l'équipe de France, un tel ennui ne s'était pas fait ressentir.
En effet, les 2 matchs consécutifs - contre l'Albanie et la Roumanie - n'ont eu aucun intérêt visuel. C'est pourquoi :


J'accuse le rabâchage médiatique perpétuel de la rebellion de Knysna.

J'accuse le nouveau sélectionneur, Laurent Blanc, aussi compétent soit-il, de prendre le chemin Domenechien.
J'accuse le rappel de joueurs qu'on ne voulait plus voir dans cette sélection.
J'accuse le comportement de ces derniers, tant Nasri, Ribéry, Evra (...) dégoutent le peuple de les voir porter le maillot au coq sans respect.
J'accuse des conditions inacceptables en Roumanie tant l'enjeu est grand pour des millions de personnes.
J'accuse le rappel de commentateurs plus qu'obsolètes ne sachant que donner les noms du porteur du ballon.
J'accuse ces vendeurs de rêve ne plus satisfaire la moitié des inconditionnels supporters des Bleus.
J'accuse la passe à 10 avant un dégagement sans précision qui finit en sortie de but 2 actions sur 3.
J'accuse Monsieur Sagna de pas savoir marquer un joueur correctement en défense, ni centrer au moins devant la cage en attaque.
J'accuse les nouveaux arrivants de ne pas vouloir mouiller le maillot à l'image de leurs prédécesseurs.
J'accuse ce maillot marinière qui n'a aucun rapport sportif, historique, médiatique, et qui avouons-le, nous fait penser aux ânes en culotte de l'île de Ré.
J'accuse enfin les quelques joueurs que je justifie de cadres de ne pas pousser cette équipe vers le haut, mais de rester spectateurs du redevenir de cette sélection.

Quant aux gens que j'accuse, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus, je n'ai contre eux ni rancune ni haine. Ils ne sont pour moi que des entités, des esprits de malfaisance sportive.
Et l'acte que j'accomplis ici n'est qu'un moyen révolutionnaire pour hâter l'explosion de la vérité et du sport.
Je n'ai qu'une passion, celle du sport, au nom des supporters qui ont tant souffert et qui ont droit au bonheur.
Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me faire patienter jusqu'au mois prochain et qu'on prouve, que finalement, je me suis trompé au grand jour !
J'attends.

Flo Doudou