Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Ibrahimovic: "Je veux gagner cette compétition"


A la veille de l'entrée en lice du PSG en Ligue des champions face au Dynamo Kiev, dans le groupe A, Zlatan Ibrahimovic affiche clairement ses ambitions. Le Suédois, toujours pas avare de bons mots, s'est montré confiant mais ne veut surtout pas sous-estimer son adversaire. "Ibra" a aussi fait l'éloge de la capitale française...


Zlatan, c’est un grand jour mardi puisque ça fait huit ans que Paris attend de retrouver la Ligue des champions. C’est quelque chose de plus quotidien pour vous, avez-vous conscience de toute cette attente ?
- "Ça va être une grande expérience pour le club, pour l’équipe. La Ligue des champions est une grande compétition."

Il n’y a pas d’équipes très prestigieuses sur le plan européen dans votre groupe. Le PSG en est-il le favori ?
- "La C1, c’est difficile. Nos adversaires ne seront pas Barcelone ou le Real, mais toutes les équipes qui sont en Ligue des champions sont bonnes. Ce groupe n’est pas facile. Ce n’est pas l’important d’être favori ou pas."

Quels sont les dangers qui peuvent guetter une équipe qui n’a pas participé depuis huit ans ?
- "Je ne sais pas, car j’ai joué la Ligue des champions tous les ans (rires). Il faudra être à 200%."

Qu’est-ce que vous savez de Kiev ?
- "Je pense que c’est une très bonne équipe. Il y a beaucoup de bons joueurs, j’ai joué contre certains d’entre eux à l’Euro. On ne sera pas surpris, ce sera difficile."

Votre femme Elena est-elle un soutien pour vous ?
- "Elle n’a rien à voir avec le football. C’est ma femme, et elle s’occupe de mes enfants."

Vous ne parlez pas encore de votre fin de carrière, mais parviendrez-vous à remporter la Ligue des champions dans les prochaines années ?
- "Je veux gagner cette compétition. Mais même à l’entraînement, je veux gagner."

On sait que vous vous êtes vite adaptés au PSG, mais vous parlez assez peu de Paris. Par exemple, comptez-vous rester à l’hôtel encore longtemps ?
- "On cherche… Sinon, Paris est une ville fantastique, avec beaucoup d’histoire. Avant, dans les villes où je vivais, je n’étais pas intéressé par l’histoire. Cette fois, c’est différent et j’aime ça. Quant à l’hôtel, je vais peut-être finir par l’acheter (rires) !"

sports.orange.fr

Julia Atebe