Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Hulk


25 ans / 1m80 (détendu) / International Brésilien / Attaquant au FC Porto


Givanildo Vieira de Souza - Amarhgil - Wikimedia Commons
Givanildo Vieira de Souza - Amarhgil - Wikimedia Commons
Je dois reconnaître qu’aujourd’hui encore, le doute persiste. Y a t’il un lien de parenté entre le Hulk évoluant au FC Porto, cet attaquant, rapide et puissant, doté d'une excellente qualité technique et le fameux docteur Bruce Banner ?

Banner est, dois-je te le rappeler (j’ai l’impression qu’il faut tout te rappeler, en ce moment), ce docteur en physique qui fut bombardé de rayon gamma (ça pique !) alors qu’il réalisait un essai militaire concernant la bombe G pour l'armée américaine. Cet accident a profondément modifié son ADN et depuis, lorsqu’il est contrarié, stressé ou en colère, le docteur Bruce Banner ne parvient plus à se contrôler et se métamorphose en une créature colossale à la peau verdâtre (un problème de pancréas, je suppose). Cet homme est connu du monde entier sous le nom de Hulk.

Alors, j’ose poser la question - fut-elle dérangeante - le Hulk qui fut meilleur buteur du championnat du Portugal en 2010/2011 avec 23 buts en 26 matchs (33 buts toutes compétitions confondues) et meilleur passeur, ne serait-il pas le fils caché du fameux Hulk, alias le docteur Banner ?

J’ai observé avec attention (tu me connais) la carrière du Hulk footballeur et découvert que le 20 décembre 2009, lors du Clássico contre Benfica, une bagarre a éclaté dans le tunnel menant à la pelouse de l'Estadio Da Luz et que le fils de qui vous savez, fut désigné comme le coupable de cette rixe. Il est même accusé d'avoir frappé un steward de la sécurité du stade. La commission disciplinaire de la Ligue professionnelle de football portugais (LPFP) l’a suspendu 17 matchs. Voilà un évènement bien réel qui semble corroborer mes doutes car il prouve que Hulk junior a le caractère un peu « soupe au lait » de son géniteur.

Avec une telle révélation, je suis bien conscient de lâcher une bombe (la deuxième dans cette histoire après la bombe G sus nommée) dans le landernau du football. Dorénavant, les défenseurs chargés de le museler vont craindre, qu’à la moindre contrariété, le rejeton du géant vert ne pète un boulon. Imagine un peu le tableau ; un tacle trop appuyé et voilà que sa peau verdit de rage, que son corps se métamorphose en une montagne de muscles déchirant son maillot en lambeaux de tissus et son short en un string ridicule.

Alors, dans un cas aussi inédit, pourrait-on parler de dopage ? Certainement pas ! Il s’agirait tout simplement d’une hérédité singulière générant une hypertrophie musculaire involontaire et un comportement belliqueux. Après tout, le chérubin n’est pas responsable de son patrimoine génétique. Mais j’anticipe car le footballeur Hulk n’a peut-être pas tous les dangereux pouvoirs de son célèbre paternel mais seulement un caractère bien trempé et un tempérament fougueux. Pourquoi lui faire un procès en sorcellerie ?



Dans le même registre, la semaine prochaine, nous étudierons la troublante ressemblance physique entre Van Persie et Superman. Comme tu peux le constater, cher ami internaute, cette année, je suis particulièrement affuté. J’en profite pour te remercier, toi et tous les autres, qui êtes de plus en plus nombreux à lire cette rubrique m’encourageant ainsi à poursuivre des investigations guidées par le devoir de vérité et l’exigence journalistique. Toute ma gratitude à ceux qui, à l’occasion des fêtes de Noël, m’ont expédié des petits cadeaux, Stéphane pour ses succulentes crottes en chocolat et surtout Jean-Christophe pour ses curieux champignons.

Hulk by Rooners - Flickr Commons
Hulk by Rooners - Flickr Commons