Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Hazard, Gomis à pile ou face ?


Le LOSC et l'OL affrontent ce soir pour le compte de la 2ème journée de la Ligue des Champions des adversaires à leur portée.


Même si la tâche s'annonce à priori plus facile pour les Lyonnais. Les deux équipes françaises se sont toutes les deux contentées d'un match nul lors de la première journée. S'il est toujours honorable de ramener un point de l'Amsterdam ArenA, celui concédé par les Lillois à la maison face au CSKA Moscou, relève de la plus haute frustration. Un manque d'expérience notable a vu les joueurs de Rudi Garcia se faire remonter deux buts dans les vingts dernières minutes. Un handicap qu'il faudra surmonter ce soir contre Trabzonspor, dans le bouillant Hüseyin Avni Aker et ses 33 000 supporters en folie. Face à des Turcs vainqueurs surprise à l'Inter de Milan et qui voudront capitaliser leur succès, l'obstacle s'annonce rude.

L'expérience lyonnaise

L'expérience qui a manqué aux Nordistes, l'Olympique Lyonnais en est grandement pourvu, fort d'une campagne européenne longue de douze saisons. Si on y rajoute l'excellent début de championnat que réalisent les coéquipiers d'Anthony Réveillère, on voit mal comment ils ne pourraient se sortir du piège constitué par la réception du Dinamo Zagreb. Les Croates, défaits chez eux face au Real Madrid, hypothéqueraient sérieusement leurs chances de qualifications en cas d'un deuxième revers consécutif. Pour autant, les Lyonnais se doivent d'empocher les trois points de la victoire.

De sérieux atouts offensifs

Pour parvenir à leurs fins, Dogues et Gones ont un sérieux atout dans leur manche. Le prodige belge Eden Hazard côté lillois, capable à lui tout seul de faire sauter n'importe quel verrou. Déjà auteur de 4 buts depuis le début de la saison, le jeune attaquant est déjà prêt. C'est également le cas de Batéfiimbi Gomis. L'avant-centre lyonnais, pour peu qu'il joue libéré, ce qui est le cas à l'heure actuelle, fait preuve du réalisme, qui a longtemps constitué sa principale qualité. Longtemps que l'international français n'avait réalisé une entame d'exercice aussi prolifique (6 buts). En l'absence de Lisandro, Bafé demeure l'atout offensif numéro 1 des Lyonnais. A lui de le prouver encore ce soir...