Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Frédéric Calenge


Interview exclusive Foutebol


Frédéric Calenge

Que fais-tu aujourd'hui ?

Frédéric Calenge
- "Je suis l'homme de terrain de TF1 pour l'équipe de France et la Ligue des Champions. Je suis également co-présentateur de Téléfoot."

Avant ?

Frédéric Calenge
- "Ecole de journalisme. J'ai eu la chance de débuter par TF1, stage de fin d'étude, puis pigiste. Ca fait 11 ans que je suis à TF1. Mon premier Téléfoot était avec Bernard Tapie."

Origines ?

Frédéric Calenge
- "Boulogne-Billancourt, à 100 mètres du Parc des Princes. 100% Boulonnais !"

Meilleur souvenir de foutebol ?

Frédéric Calenge
- "France Brésil, 1998. J'ai fini sur les Champs, j'avais 20 ans, la meilleure période. En tant que journaliste, c'est difficile de choisir. France-Irlande, qualifications coupe du monde 2010, riche d'un point de vue professionnel, polémique énorme sur la main d'Henry, très particulier comme moment."

Pire ?

Frédéric Calenge
- "France-Bulgarie 93, j'avais 14 ans. je croyais que c'était de ma faute car j'ai crié victoire 10 secondes avec le but de Kostadinov. Un match n'est jamais fini avant le coup de sifflet ! La coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, très triste d'un point de vue humain."

Jeune, tu étais sportif ?

Frédéric Calenge
- "J'ai toujours fait beaucoup de sport, je faisais du tennis à 5 ans, je jouais aussi au foot. Je joue encore, je n'ai jamais arrêté. Sauf en ce moment, je me suis fais opérer des croisés. Du coup, je comprends mieux cette blessure, il fallait que je me blesse pour comprendre."


Branché musique ?

Frédéric Calenge
- "C'est plutôt ma femme qui gère la musique à la maison, mais j'écoute du Ben Harper."

Ciné ?

Frédéric Calenge
- "Oui, une fois par semaine, l'avantage d'avoir des week-ends décalés. Lundi midi je me fais une séance de ciné, un plaisir personnel."

As tu une équipe favorite ?

Frédéric Calenge
- "Pas de révélation la-dessus... C'est une belle indication !"

Comment vois-tu l'équipe de France au prochain Euro ?

Frédéric Calenge
- "Je le sens bien. La mayonnaise n'a pas encore prise mais nous avons de super joueurs à tous les postes. Sur une compétition on est capable d'aller dans le dernier carré. En tout cas, j'y crois."

Un message aux habitants de la planète Foutebol ?

Frédéric Calenge
- "Ce sport est universel, on peut faire un ballon avec du scotch, ce que je faisais à l'école. Praticable par toutes et par tous à travers le monde. Voilà ce qu'est le Foutebol."

Rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle interview

Frédéric Calenge

Crédit photo : TF1 - Nils HD
Crédit photo : TF1 - Nils HD

Valentin Texier