Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Fleur Pellerin booste le crowdfunding


Bonne nouvelle ami lecteur, notre gouvernement étudie les moyens de développer le financement participatif (ou crowdfunding).



La ministre déléguée en charge des PME, Fleur Pellerin, a fait part de son intention de développer le crowdfunding. "Nous réfléchissons aux moyens d'attirer davantage l'épargne des citoyens vers les fonds propres des entreprises ou vers les créations d'entreprises. Il y a des solutions qui permettent à des entreprises de lever des milliards aux Etats-Unis, comme le +crowd funding+", a déclaré, mardi 29 janvier, la ministre en réponse à une question, au cours d'une conférence de presse consacrée au 20e Salon des entrepreneurs.




Le crowdfunding est en place sur Foutebol depuis ses origines

Depuis le départ, nous savons que financer un media social est chose complexe, le modèle économique est changeant, opaque, les plus brillants économistes/experts de notre beau pays (et de la planète entière) n'y pigent que dalle.



Ce que l'on sait, nous, à Foutebol, c'est que l'on a eu 16 contributeurs qui nous ont versé en ligne plus de 500 €uros pour financer notre projet.
Tu peux faire pareil pas plus tard que tout de suite.
:)

La liste est ici.

Ceci étant dit, c'est vrai que c'est une bonne nouvelle que l'on cherche à innover pour développer - aheum - l'innovation.
Quelques mots pour souligner également que Foutebol est une entreprise 100% "made in France" et que, certes, nous sommes des nains hideux vermisseaux rampants comparés aux monstres du secteur, mais nous n'abdiquons pas !

Une V2 est en cours de finalisation pour les semaines à venir, 100% mobile, nos communautés se développent, chaque jour, ensemble : vive Foutebol !


Un succès aux Etats-Unis

Ce mode de financement "marche très bien aux Etats-Unis" où il "draine des milliards vers les entreprises alors qu'en France ce ne sont encore que quelques modestes millions d'euros", a-t-elle souligné. "Je crois que c'est une piste d'avenir qui est séduisante pour beaucoup de personnes qui veulent investir de petits montants dans des entreprises qu'elles ont identifiées et qui s'associeraient ainsi plus personnellement dans le succès de l'entreprise", a-t-elle commenté.

Un projet souhaité par Laurence Parisot

La présidente du Medef Laurence Parisot avait affirmé début mai, avant l'arrivée au pouvoir du nouveau gouvernement, que son organisation patronale proposerait de développer en France le "crowd funding". "C'est-à-dire que nous voulons que tout entrepreneur puisse via internet s'adresser à des quantités d'investisseurs même d'investisseurs modestes qui pourraient online mettre quelques milliers d'euros dans l'entreprise", avait-elle expliqué.

Eh bien Foutebol n'a pas attendu toutes nos chères élites pour également proposer une offre aux entreprises, petites ou grandes, à partir de 150 €uros/an, tu peux contribuer concrètement au développement de Foutebol qui est, à n'en pas douter, celui de ton business également !
:)